Echange
Consommer moins et vivre autrement

Système D’échange Local (Ou SEL)

Comment fonctionne un système d’échange local ?

Un système d’échange local (ou SEL) est une association où les membres mettent certains biens, connaissances ou savoir-faire au service des autres.

Afin d’aller plus loin que le simple troc de ces biens et services (Paul aide Cécile qui doit donc faire quelque chose pour Paul à son tour), le groupe définit une unité de mesure qui régit les échanges et permet la réciprocité (Paul aide Cécile et reçoit en échange X unités, il peut donc à son tour être aidé par Camille en lui donnant ses X unités). Les activités échangées dans le cadre des SELs ne sont pas de nature professionnelle. Il s’agit plutôt de « coup de main ».

Souvent, l’unité est basé sur le temps dans un SEL. Paul aide Cécile 30 minutes et reçoit en échange 30 unités. Il peut donc à son tour être aidé par Camille 30 minutes, en donnant ses 30 unités. Lors de chaque transaction, un bon d’échange est établi entre les deux adhérents impliqués.

Le rôle de l’association est alors de centraliser ces bons d’échanges pour tenir les « comptes » de chacun dans l’unité local. Tous les comptes démarre à zéro et sont tantôt débiteur tantôt créditeur selon les services fournis ou reçus. Le but d’un SEL n’étant pas la capitalisation, il est souvent défini un seuil à ne pas dépasser en débit ou en crédit.

Le temps c’est de l’argent ?

Ce qui est intéressant dans cette démarche c’est qu’elle requestionne la notion d’argent. Le système d’échange local (au même titre que la monnaie locale complémentaire) revient à l’utilité première de la monnaie (et donc de l’argent) : favoriser et fluidifier les échanges.

Dans cette optique là, « l’argent » est bien un outil au service de l’humain. Il respecte donc pleinement notre définition de l’écologie humaniste ! Contrairement aux € et autres $ qui apparaissent souvent comme une fin en soi dans la société actuelle…

La notion de temps est également requestionnée par le SEL. Là où l’euro institue une hiérarchie entre les activités avec des taux horaires différents, le SEL nivelle les activités et les coups de mains proposés. La frontière entre temps et argent est alors remise en question. On peut se poser la question : est-ce que je préfère travailler pour gagner de l’argent et payer un service ou donner de mon temps et recevoir un service en échange ? Vaste question !

Les systèmes d’échange locaux de France

Si vous voulez créer un SEL, en rejoindre un ou encore que vous avez des questions sur son organisation, nous vous invitions à contacter l’association nationale Sel’idaire.

Si vous n’arrivez pas à lire convenablement la carte ci-dessous, https://www.solutionsalternatives.org/rencontre-de-femme-a-ouagadougou/.

Marion

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

Vous pourriez également aimer...