Réparations De Voitures Moins Cher
Consommer moins et vivre autrement

Les Voitures Les Plus Vertes

Électrique

Le choix le plus évident est celui d’une voiture électrique. Grâce à leur(s) moteur(s) électrique(s), elles sont beaucoup plus efficaces que les voitures à moteur à combustion, et n’émettent pas de gaz nocifs localement, tout en évitant les vidanges d’huile.

Si vous les chargez également avec de l’électricité verte (via un contrat d’électricité verte ou vos propres panneaux solaires), vous êtes tranquille. N’oubliez pas que la production des batteries nécessite beaucoup de matériaux et d’énergie, mais vous pouvez compenser cela tout au long de la durée de vie de la voiture grâce aux émissions locales nulles.

Pour la voiture électrique la plus verte, optez donc pour un modèle dont la capacité de la batterie est plus petite, le poids plus faible (ce qui permet également de réduire les particules émises par les pneus) et la consommation plus basse. Nous pensons par exemple aux Dacia Spring, Fiat 500e ou Hyundai Ioniq 6.

elektrisch Hyundai Ioniq 6 front

Hydrogène

Les véhicules électriques à batterie ne sont pas la seule option pour une conduite 100 % électrique. Les voitures dotées d’une pile à combustible fonctionnent également à l’aide d’un moteur électrique, mais celui-ci n’est pas alimenté par des batteries.

Dans ce type de voiture, l’énergie est stockée dans l’hydrogène, qui se trouve dans des réservoirs que l’on peut remplir en quelques minutes, comme dans une voiture essence. La pile à combustible convertit cet hydrogène gazeux en électricité, n’émettant que de la vapeur d’eau. En outre, la production de cette pile à combustible nécessite beaucoup moins de substances rares et polluantes que la production de batteries. En revanche, la production d’hydrogène gazeux nécessite beaucoup d’énergie, ce qui limite quelque peu l’efficacité finale de la conduite à l’hydrogène. Un autre inconvénient est que le choix de voitures est extrêmement limité. BMW expérimente un X5 à une pile à combustible, mais les seuls modèles que l’on peut acheter sont les Hyundai Nexo et Toyota Mirai.

Waterstof  toyota  mirai

Hybrides rechargeables

Une voiture 100 % électrique ne correspond pas immédiatement à vos habitudes de déplacement ? Dans ce cas, vous pouvez également utiliser une hybride rechargeable (PHEV) pour effectuer une grande partie de vos trajets quotidiens entièrement à l’électricité, sans souffrir de l’angoisse de l’autonomie lors des trajets plus longs. Les hybrides rechargeables fonctionnent comme les voitures hybrides, c’est-à-dire avec un moteur à combustion assisté d’un moteur électrique.

Mais grâce à une batterie plus importante, qui peut également être rechargée via une prise, elles offrent une autonomie 100 % électrique de quelques dizaines à une centaine de kilomètres. Si vous les chargez régulièrement, vous pouvez donc pratiquement rouler tout le temps à l’électricité, compte tenu de la distance moyenne parcourue quotidiennement par les Belges. Si vous ne le chargez pas régulièrement, une hybride rechargeable se conduit comme un hybride ordinaire, mais avec une batterie lourde. On trouve des hybrides rechargeables dans à peu près toutes les marques, généralement en combinaison avec un moteur essence.

Cependant, Mercedes propose un groupe motopropulseur spécial dans sa gamme, un diesel hybride rechargeable, qui ne produit pas d’émissions localement sur les trajets courts et qui est également économique sur les longs trajets.

Hybride Peugeot

CNG

Très populaire, le CNG, ou gaz naturel comprimé, n’est plus trop présent chez nous. Pourtant, il y a quelques années, les voitures fonctionnant au CNG ont connu un petit essor en raison de ses faibles émissions de CO2 et des** avantages fiscaux** correspondants, ainsi que du prix peu élevé.

Mais la guerre en Ukraine et l’augmentation du prix du gaz ont provoqué une forte hausse du prix du CNG (qui s’est ralentie entre-temps), de sorte que seuls quelques modèles sont encore disponibles neufs en Belgique aujourd’hui : VW Caddy, BAIC X55 et DFSK Fengon 5, en plus, bien sûr, d’une gamme de véhicules CNG d’occasion. Le CNG est néanmoins intéressant d’un point de vue environnemental, surtout lorsqu’il s’agit de biogaz.

Celui-ci ne provient pas de gisements de gaz souterrains, mais il est produit en captant le méthane libéré lors de la décomposition de matières organiques (déchets végétaux, fumier, etc.). Ainsi, ce gaz à effet de serre nocif ne pénètre pas dans l’atmosphère et vous pouvez rouler avec. Il en résulte une émission nette de CO2 beaucoup plus faible, car les matières premières utilisées ont précédemment éliminé le CO2 de l’atmosphère. Vous pouvez notamment trouver du Bio-CNG à la pompe chez Total.

Aardgas Caddy TGI

Essence ou hybride

Vous pouvez également réduire votre impact sur l’environnement en choisissant une essence. Vous ne parcourez qu’un nombre très limité de kilomètres par an et vous ne voulez pas d’un modèle électrique ? Optez alors pour la voiture essence la plus légère possible et la moins gourmande en carburant, en choisissant des modèles qui répondent aux dernières normes d’émission et qui émettent moins de substances nocives que le CO2.

Vous pouvez opter pour une hybride légère, qui consomme moins et roule un peu plus doucement, ou pour une hybride autorechargeable. Ces dernières récupèrent l’énergie lors du freinage ou de la décélération et la restituent lors de l’accélération, ce qui vous permet de consommer moins. Elles sont généralement un peu plus lourdes que les voitures essence ordinaires, mais plus légères et moins chères que les hybrides rechargeables et les voitures 100 % électriques.

benzine - kia  picanto

Diesel

Un diesel écologique ? C’est possible. Les moteurs diesel sont peut-être tombés en disgrâce ces dernières années, mais les normes d’émission des moteurs les plus récents (Euro 6d) sont si strictes qu’en cas d’utilisation correcte (longs trajets), ils présentent des émissions particulièrement propres. Les diesels étant plus efficaces que les essence, ils consomment généralement moins et émettent donc moins de CO2. Envie de préserver encore un peu plus l’environnement ?

Sachez qu’à l’instar du bio-CNG, il existe également le biodiesel qui utilise des huiles végétales ou animales et qui réduit donc également les émissions nettes de CO2.

Ce biodiesel, également appelé XTL ou HVO, est disponible dans un certain nombre de stations-service de notre pays. Le secteur des transports, en particulier, utilise ce carburant dans un certain nombre de cas pour réduire les émissions dans des applications où d’autres formes de propulsion ne peuvent pas encore être utilisées.

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives