Centre commercial
Consommer moins et vivre autrement

Sobriété Dans Notre Consommation

La sobriété : un concept difficile à définir

C’est un mot qui recouvre bien des significations. Son sens varie souvent d’une personne à l’autre. La sobriété est parfois associée à l’alcoolémie. Dans ce cadre, le terme s’oppose à l’état d’ébriété et désigne plutôt une consommation raisonnable ou nulle.

La sobriété peut aussi faire référence à une exigence morale. La personne se comporte alors avec une certaine retenue.

Les pouvoirs publics se sont également emparés du terme dans un contexte de crise de l’énergie et l’expression « sobriété énergétique » a vu le jour. Mais le champ d’application de ce concept est bien plus vaste.

La méthode BISOU : un outil concret au service de la sobriété

La méthode BISOU est un concept simple qui permet de lutter contre les achats compulsifs. Créé par Marie Duboin et Herveline Verdeken, cet acronyme permet de ne plus céder à la tentation face aux promotions ou aux publicités. Un outil au service des consom’acteurs qui souhaitent reprendre le contrôle de leurs achats pour une consommation plus responsable.

La méthode BISOU est un moyen mnémotechnique pour retenir les 5 questions à se poser avant d’acheter.

B comme Besoin

  • Avez-vous vraiment besoin de ce nouvel objet ?
  • Ou encore quel besoin ce nouveau produit va-t-il combler ?

L’intérêt ici est de réussir à distinguer un véritable besoin d’un désir superflu.

I comme Immédiat

  • Est-ce que cet achat va satisfaire un besoin immédiat ?

Les fondatrices de la méthode préconisent de noter l’achat envisagé sur une liste d’envie, puis de laisser celle-ci de côté pendant deux semaines. Au bout de ce délai, vous pouvez constater si l’intérêt pour le produit en question est toujours aussi fort ou s’il s’agissait des effets du marketing offensif.

S comme Semblable

  • Possédez-vous un objet semblable à celui désiré ?
  • Ou l’un de vos proches en possède-t-il un ?

L’idée étant d’emprunter ou de louer autant que possible plutôt que d’acheter pour une seule utilisation.

O comme Origine

  • Comment, par qui et où cet objet a-t-il été fabriqué ?

Les conditions de fabrication, les méthodes de travail, les matières premières utilisées, le transport… Toutes ces informations sur l’impact environnemental et social d’un produit peuvent vous aider à faire des choix éclairés et soutenir des entreprises engagées en faveur de la durabilité et du respect des droits des travailleurs.

U comme Utile

  • Quel va être l’impact de cet objet dans votre quotidien ?
  • Comment faisiez-vous avant ?
  • Allez-vous l’utiliser tous les jours, une fois par mois ou quelques fois par an seulement ?

Adopter la règle des 5 R

Conceptualisée par Béa Johnson, la mère du zéro déchet, la règle des 5 R s’inscrit elle aussi parfaitement dans une démarche globale visant une consommation plus sobre.

Au quotidien, il est alors question de :

  1. Refuser ce qui n’est pas essentiel, dire non aux produits à usage unique…
  2. Réduire sa consommation de biens et d’énergie, mais aussi s’engager dans la réduction du gaspillage alimentaire
  3. Réutiliser les objets en les réparant ou en leur donnant une seconde vie
  4. Recycler en dernier recours lorsqu’il n’est plus possible de réutiliser
  5. Rendre à la terre en mettant en place le compostage des déchets organiques

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

https://www.solutionsalternatives.org/rencontre-femme-musulmane-facebook/