Cuves récupération Eau De Pluie
Récupération

Cuve En Béton, Pour Eau De Pluie, Les Avantages

Les cuves en béton contrairement aux autres cuves permettent à l’eau de pluie qui a un ph très élevé de réguler l’acidité , e, effet l’eau en contact du béton ce régule toute seule .

Vous hésitez entre une citerne béton et une citerne plastique ?

Les deux cuves remplissent le même rôle, c’est-à-dire, récuperer l’eau de pluie pour que vous puissiez l’utiliser ultérieurement.

Mais de notre propre expérience, ainsi que pour plusieurs autres raisons, le béton est la meilleure solution qui s’offre à vous. C’est celle qui vous garantira, sur le long terme, une récupération d’eau de pluie avec une rétention plus saine.

Une récupération d’eau de pluie plus saine.

En effet, les citernes en béton seront celle qui vous garantiront une récupération d’eau de pluie et une rétention d’eau plus saine sur le long terme.

Le béton vous offre des avantages que le plastique ne peut pas. Comme le fait que le béton adoucira l’eau de pluie en neutralisant son acidité naturelle, l’effet corrosif envers vos canalisations sera fortement réduit.

De plus, L’eau ayant subit une déminéralisation causera moins de problèmes de tartre.

La citerne en béton, un élément neutre pour l’environnement.

La citerne en béton n’a pas d’impact sur l’environnement, c’est un matériau neutre et qui possède une grande résistance dans le temps.

Elle resiste aussi mieux aux pressions du sol, notamment quand la cuve est vide. Il n’y a pas de risque de remonté de la cuve.

De plus, en cas d’installation hors sol, contrairement aux cuves en plastique, la cuve en béton n’a pas besoin d’être vidée en hiver pour éviter le gel.

Des prix plus faibles pour les citernes bétons.

Parmi tous les avantages que vous offre le béton, il y’a son le prix. En effet, la mise en place d’une citerne en béton vous coûtera moins chère qu’une mise en place d’une citerne plastique.

Un important budget à prévoir

Bien entendu, le budget à prévoir n’est pas le même. Dans un cas, il suffit d’acheter son équipement – comptez en moyenne 200 euros pour une cuve – et de le raccorder à sa descente de gouttière tandis que dans l’autre, il faut réaliser des travaux de terrassement et de plomberie.récupération eau de pluierécupération eau de pluie © C. Chahi Bechkri Parce qu’il est difficile pour un particulier de se lancer dans de telles opérations, certaines entreprises spécialisées, comme celle de Michel Lacour, proposent des formules clé en main.

Pour la réalisation d’un système enterré, le montant de la facture s’échelonne en moyenne en général entre 5.000 et 10.000 €. L’enveloppe varie en fonction de la capacité de la cuve – celle d’une cuve enterrée est nettement supérieur à une cuve hors-sol -, de l’accessibilité du terrain et de l’état de la plomberie existante.

Notons au passage que le système s’adapte aussi bien aux constructions neuves qu’anciennes.Il faut cependant savoir que cette somme peut être rapidement rentabilisée grâce notamment au crédit d’impôt de 22% à valoir sur le matériel – si, et seulement si, l’installation a été réalisée par un professionnel – et aux économies d’eau réalisées. 

« Grâce au système enterré, on peut arriver à alléger sa facture d’eau de 50% « , assure Michel Lacour.

Et de citer l’exemple d’une famille comprenant deux adultes et deux enfants et dont la consommation est passée depuis l’installation de la cuve de 14.000 litres/mois à 7.000/mois, soit une économie de 296 € en dix mois. Un argument financier qui vient s’ajouter à une liste d’avantages déjà longue…

Marion

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

Vous pourriez également aimer...