Sites de Seconde Main
Consommer moins et vivre autrement

Les Applications, Seconde Main

1 – Vinted, la star du genre

Sur la plateforme, chacun peut vendre ou acheter des vêtements et accessoires d’occasion. Elle se focalise sur le secteur de la mode.

Le plus. Pas de frais de service sur la vente. Les frais de port sont à la charge de l’acheteur. Le paiement est sécurisé.

Le moins. Rien à signaler, si ce n’est certaines acheteuses parfois un peu trop oppressantes, comme en témoigne l’hilarant compte Instagram « les casse-couilles de Vinted » !

2 – Geev, plate-forme des objets gratuits

C’est LA plate-forme des objets gratuits. Les “geevers” postent leurs annonces et cherchent des articles près de chez eux grâce à la géolocalisation.

Le plus. La monnaie est virtuelle et s’obtient par le don.

Le moins. Certains objets sont dans un état moyen.

3 – Depop, la mine d’or des pièces vintage

Avec un fil d’actualité similaire à celui d’Instagram, Depop est la mine d’or des pièces vintage. Vous publiez vos articles à vendre en taguant les marques sur vos photos et en ajoutant un prix.

Le plus. L’énorme communauté d’utilisateurs offre des pièces uniques.

Le moins. La plateforme prélève 10 % de frais de service sur chaque transaction. L’application est en anglais.

4 – Shpock, le marché aux puces d’internet

Shpock, c’est un peu l’équivalent du marché aux puces de votre quartier, mais à l’échelle d’internet.

Le plus. La possibilité de négociation laisse une marge de manœuvre sur le prix affiché.

Le moins. Là encore, tout est en anglais.

5 – Booxup, le coin des littéraires

Les amateurs de littérature devraient apprécier cette application. Il suffit de scanner le code-barres du livre, de renseigner le prix, son état et de définir sur la carte la zone de vente. Pour l’acheteur, il peut directement taper le nom de l’œuvre recherchée dans le champ dédié.

Les plus. Booxup permet d’accéder à des livres bon marché dans tous les domaines.

Les moins. Certains livres ne possèdent pas de numéro ISBN qui permet de rentrer le livre dans l’application.

6 – Vestiaire Collective, l’appel aux amateurs de marque

Cette application est dédiée aux vêtements de luxe de seconde main.

Le plus. Les produits sont contrôlés avant d’être transmis à l’acheteur.

Le moins. D’importantes commissions sont prises par l’application.

7 – Swouitch, Tinder de l’échange de biens

Si vous voulez un objet d’un “Swouitcheur” mais que celui-ci n’est intéressé par aucun de vos objets, alors l’échange ne se fait pas.

Le plus. Côté attractif avec l’obligation que les deux personnes se “likent” pour obtenir l’objet de l’autre.

Le moins. On ne peut donc pas obtenir tous les objets car il faut absolument une réciprocité.

8 – Wallapop, la valeur locale

Wallapop permet de vendre et d’acheter dans sa ville ou à quelques kilomètres. Les produits en vente s’affichent par ordre de proximité.

Le plus. La proximité entre les échanges.

Le moins. Obligation de se géolocaliser.

Sans oublier MARKET PLACE sur facebook

Vidéo Démonstrative

Marion

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

Vous pourriez également aimer...