Alternatives Fruits Et Légumes Pénurie
Consommer moins et vivre autrement

Alternatives Aux Fruits Et Légumes, En Cas De Pénurie

Les fruits et légumes surgelés et en conserve : un bon compromis

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Parmi les obstacles à manger des légumes et des fruits frais, il y a le temps et l’argent. Êtes-vous de ceux qui les trouvent longs à préparer ou trop chers? Les fruits et les légumes surgelés et en conserve ont raison de vous plaire avec leur côté pratique et économique. Découvrez si leur valeur nutritive est acceptable pour remplacer les fruits et les légumes frais dans votre alimentation et celle de vos enfants.

La valeur nutritive

Les fruits et les légumes destinés à la surgélation et la mise en conserve sont traités rapidement après la cueillette. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’aliments qui sont sur le point de se perdre et que l’on transforme pour leur donner une deuxième vie!

Les traitements qu’ils subissent affectent leur valeur nutritive à divers égards, selon qu’ils sont surgelés ou mis en conserve.

  • Les fruits et légumes surgelés

Vous les connaissez peut-être sous le terme de fruits et légumes congelés plutôt que surgelés. La surgélation est un procédé pour refroidir beaucoup plus rapidement et à une température plus froide que la simple congélation. Cette technique préserve mieux la valeur nutritive et la qualité des aliments que la congélation.

Avant d’être surgelés, les légumes sont blanchis, c’est-à-dire qu’ils sont plongés dans l’eau bouillante quelques minutes. Ce traitement à la chaleur détruit une petite partie des vitamines. Quant à eux, les fruits n’ont pas besoin d’être blanchis avant la surgélation. Au final, et contrairement à la croyance populaire, les fruits et légumes surgelés ont encore une bonne valeur nutritive.

  • Les fruits et légumes en conserve

Le traitement à la chaleur appliqué aux fruits et aux légumes avant la mise en boîte réduit davantage leur valeur nutritive. Selon le fruit ou le légume, ils peuvent perdre de 30 à 50 % de certaines vitamines (vitamine C, folates, etc.). La chaleur ne détruit pas les minéraux (fer, zinc, etc.). Cela dit, ils peuvent se dissoudre dans l’eau de la conserve et être ainsi perdus.

Malgré cela, il reste tout de même une valeur nutritive intéressante. Une chose est sûre, mieux vaut manger des fruits et légumes en conserve que de ne pas en manger du tout!

Les fruits et légumes frais… frais pour un temps limité

En général, on croit que les fruits et légumes frais demeurent le meilleur choix. Pourtant, leur valeur nutritive se dégrade lors de la préparation et avec le temps. Dès la cueillette, ils commencent à perdre des vitamines et des minéraux. Ces pertes sont variables selon les conditions d’entreposage et les procédés de transformation que les aliments subissent. L’air (oxygène), la lumière et la chaleur affectent leur valeur nutritive. Et bien sûr, plus le temps s’écoule, plus ils perdent des éléments nutritifs. De ce point de vue, les fruits et les légumes surgelés sont intéressants puisque leur valeur nutritive demeure stable.

Le temps et l’argent

Hors saison, les fruits et les légumes surgelés et en conserve sont plus économiques que les frais. Sans compter qu’ils sont si faciles et rapides à préparer! Bref, ils vous feront économiser temps et argent, tout en vous assurant d’offrir des aliments nutritifs à vos enfants. Mettez-les au menu chaque fois que vous n’avez pas de fruits et légumes frais sous la main.

Rappels pour les fruits et légumes en conserve

  • Pensez à rincer les fruits et légumes en boîte avant de les utiliser pour enlever l’excès de sel et de sucre ajoutés.
  • Évitez les boîtes bosselées ou rouillées qui pourraient être propices à une contamination bactérienne.

La spiruline : un super légume

Pour certains éléments bien précis la comparaison tient la route. Après tout, la spiruline contient par exemple site de rencontre pour femme 50 ans – le leader de la catégorie fruits et légumes. De là à dire que la spiruline est 1 000 fois plus riche que le fruit ou légume « moyen », par contre…

Pour commencer, la spiruline ne constitue pas un apport significatif de fibres alimentaires. 75% des français n’en consomment pas assez alors que les fibres sont essentielles pour s’assurer un système digestif sain et performant sur le long-terme.

Plus largement, la spiruline fournit avec une exceptionnelle densité deux des cinq nutriments principaux qu’apporte un régime riche en fruits et légumes [[A]] : les caroténoïdes et la vitamine K. Dans les deux cas, seulement 3 grammes quotidiens assurent plus de 100% de nos besoins.

C’est une bonne nouvelle – d’autant plus que plus largement, la composition de la spiruline répond idéalement à plusieurs déficits très courants et a donc un intérêt direct pour la majorité des occidentaux. Mini-légume aquatique, la spiruline ne se contente pas de remplir des rôles traditionnellement remplis par les fruits et légumes : on peut penser ainsi à ses considérables apports en site de rencontre sport42 et en vitamine B12.

… mais qui ne suffit pas pour autant

Pour autant, la spiruline ne peut clairement être qu’une partie de l’équation « alimentation équilibrée », manquant de fibres, de vitamine C et de vitamine B9 (folates) pour pouvoir véritablement prétendre remplacer l’apport nutritionnel des fruits et légumes.

En définitive, pour ceux qui en douteraient encore, pour manger vraiment sain, on ne peut pas se passer de repas riches en fruits et légumes !

Vidéo Démonstrative

Marion

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

Vous pourriez également aimer...