Alternatives, Huile De Palme
Astuces Naturelles

Alternatives, A L’Huile De Palme

Remplacer l’huile de palme par une autre matière grasse ne ferait que déplacer le problème

Toutefois, à grande échelle, remplacer l’huile de palme par une autre matière grasse sans changer les modes de consommation ne ferait que déplacer le problème, selon plusieurs rapports.

« Si nous l’interdisons ou la boycottons, d’autres huiles, plus gourmandes en terres, prendront très certainement sa place. L’huile de palme est là pour durer, et nous avons de toute urgence besoin de mesures concertées pour rendre sa production plus durable », affirme Inger Andersen, directrice générale de l’UICN.

Depuis 2004, la Table ronde pour une huile de palme durable (RSPO) rassemble des ONG et des producteurs pour permettre la production d’une huile de palme respectueuse de l’environnement. En 2017, 12,2 millions de tonnes d’huile de palme ont obtenu ce label, soit 19 % de la production mondiale.

Le mieux reste de réduire sa consommation de produit transformés

Ce label est pourtant remis en question par plusieurs ONG, comme l’explique Frédéric Amiel de Greenpeace : « Cette carte, c’est une concession indonésienne labellisée RSPO. On voit plusieurs départs de feu. Ces départs de feu sont le signe qu’il y a des activités. Aujourd’hui, une huile de palme produite au dépend de la forêt ne peut pas être considérée comme durable. »

Compliqué de s’y retrouver pour le consommateur… Une grande partie de l’huile de palme est par ailleurs utilisée dans l’agroalimentaire. Pour diminuer son impact sur la planète, le mieux reste donc de réduire sa consommation de produit transformés, souvent trop gras

Une alternative plus coûteuse mais plus saine

Si le Substipalm est validé, il sera ensuite commercialisé par les entreprises avant d’être mis en vente sur le marché. Toutefois, les consommateurs devront dépenser un peu plus pour soutenir le développement d’une substance bénéfique pour l’environnement mais également pour la santé. En effet, l’huile de tournesol est remplie d’oméga 6, ce qui favorise la croissance des cellules.

La société Nataïs est en tout cas prête à lancer ce nouveau procédé dès 2018. « Notre objectif est de passer à un approvisionnement local et donc sans huile de palme, ce qui est possible avec l’huile de tournesol », relève Michaël Ehmann à 20 minutes.fr, le président de Nataïs qui sort chaque année de ses lignes de production 15.000 tonnes de maïs micro-ondable.

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives