Plantes médicinales
Astuces Naturelles

Faire Baisser Sa Fièvre Naturellement

S’AIDER DES PLANTES

Certaines plantes médicinales sont utilisées pour leurs vertus antipyrétiques. Elles ont, grâce à leurs composés actifs, des capacités à faire baisser la température corporelle en cas de fièvre.

1. La grande camomille

Fleurs blanches et jaunes de grande camomille (appelée aussi feverfew car elle combat la fièvre)

Appelée également partenelle, la grande camomille (Tanacetum parthenium) est connue pour ses vertus thérapeutiques contre la migraine mais également contre la fièvre. Cette plante vivace, originaire du Proche Orient, s’est répandue au Moyen âge en Europe et en Asie. Son nom anglais, « feverfew », signifie littéralement « réducteur de fièvre ».

Elle est composée essentiellement de flavonoïdes, de lactones sesquiterpéniques (parthenolide) et d’huile essentielle riche en camphre. Cette plante est utilisée depuis longtemps comme plante médicinale grâce à ses composés actifs qui lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires et fébrifuges .

 Où en acheter ? Vous pouvez acheter de la grande camomille chez un herboriste, en boutique bio ou sur Internet. Voici un complément alimentaire à base de grande camomille et d’autres plantes qui permet également de soigner les maux de tête : voir le produit.

2. L’achillée-millefeuille

Fleurs d'achillée millefeuille blanches et roses (bénéfiques contre la fièvre)

L’achillée millefeuille ou la millefeuille est une plante herbacée vivace. Elle fait partie de la pharmacopée de plusieurs pays européens et d’Asie. Elle est reconnue, par la commission E, pour diverses vertus thérapeutiques notamment pour son usage contre la dyspepsie, les troubles menstruels, la perte d’appétit, et pour faire baisser la fièvre . Elle est également reconnue comme étant une plante hépatoprotectrice qui possède d’autres vertus contre la pneumonie, les troubles cutanés ou les troubles articulaires [8].

Le large spectre de l’achillée millefeuille est dû à sa composition riche en composés actifs comme les proazulènes, les lactones sesquiterpéniques, les flavonoïdes et les acides dicaffeoylquiniques.

3. Le sureau

Baies de sureau noir (sambucus nigra) suspendues à une branche dans un arbre vert

Le sureau est un arbuste qui peut atteindre 10 mètres de hauteur reconnaissables à ses baies et ses fleurs.

Il s’agit d’une plante reconnue depuis longtemps pour ses vertus curatives. Son action thérapeutique est due essentiellement à ses composés actifs comme les flavonoïdes considérés comme d’excellents antioxydants et les aglycones comme la quercétine.

L’OMS, l’ESCOP et la Commission E allemande reconnaissent l’usage thérapeutique des fleurs de sureau pour lutter contre la grippe et le rhume et soulager les symptômes comme la toux, la fièvre et la congestion nasale .

4. L’acérola, riche en vitamine C

Fruit rouge qui ressemble à une cerise, suspendu à une branche feuillue. L'acérola est riche en vitamine C.

L’acérola est une plante proche de la cerise européenne qui pousse dans les forêts d’Amérique du Sud. Elle produit des fruits de couleur rouge, appelés cerise de la Barbade, considérés comme un concentré pur de vitamine C.

Grâce à sa richesse en vitamine C, l’acérola est considéré comme efficace dans le traitement des infections respiratoires aigües en soulageant la fièvre et les douleurs pulmonaires. Chez les cas sévères de pneumonie, la vitamine C réduit la fréquence d’hospitalisations et améliore la fonction respiratoire .

5. Le moringa

Feuilles de moringa en gros plan : vertes et arrondies.

Le moringa est une plante aux propriétés antioxydantes puissantes. Appelé arbre de vie, cette plante est reconnue pour sa composition nutritionnelle exceptionnellement riche qui la rend unique au monde. Il est d’ailleurs utilisé pour lutter contre la malnutrition dans les pays pauvres.

Les parties consommables de la plante sont ses fruits et ses feuilles. Le moringa est riche en vitamines, acides aminés essentiels et sels minéraux.

Le moringa est utilisé comme plante médicinale en raison de ses vertus thérapeutiques. À ce titre, il sert à améliorer la vitalité et la santé sexuelle mais est aussi bénéfique pour ses vertus dans l’amélioration de la santé cardiaque. De plus, d’après des études, le moringa possède des propriétés antipyrétiques .

6. Le kudzu

Racines de kudzu (puearia lobata)

Le kudzu est une plante qui pousse en Asie connu pour ses propriétés nutritives et thérapeutiques. Grâce à sa composition nutritionnelle riche en flavonoïdes, glucides et saponosides, il est utilisé pour son intérêt thérapeutique dans le traitement des addictions, des diarrhées et de la fièvre.

En effet, d’après des études [13], le kudzu est une plante antipyrétique capable de faire baisser la température en cas de fièvre. Cette vertu antipyrétique est due à l’action du kudzu dans l’inhibition de la production et l’expression endogène des pyrogènes.

UTILISER DES HUILES ESSENTIELLES

Certaines huiles essentielles peuvent être d’excellents remèdes contre la fièvre. Si vous avez une légère fièvre de moins de 3 jours, nous vous conseillons les huiles suivantes :

7. Le clou de girofle

L’huile essentielle de clou de girofle est essentiellement connue pour son usage dans le traitement des maladies bucco-dentaires comme antiseptique et anti-douleur. Néanmoins, en plus de ses propriétés bucco-dentaires, l’huile essentielle de clou de girofle est utilisée dans d’autres domaines thérapeutiques comme le traitement de la gastro-entérite et les infections cutanées. Cette huile essentielle est également connue pour ses vertus antimicrobiennes et antipyrétiques [14].

⭐ Où en acheter ? Lorsque vous achetez des huiles essentielles, assurez-vous qu’elles soient issues d’agriculture biologique.

8. L’eucalyptus

L’eucalyptus est une plante connue pour ses propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et analgésiques puissantes, intéressante dans le traitement du rhume.

L’huile essentielle d’eucalyptus est l’un des meilleurs remèdes pour le traitement des infections respiratoires et ses symptômes. Des études [15] ont permis de révéler à ce titre l’utilité de l’huile essentielle d’eucalyptus comme traitement expectorant, anti-inflammatoire et antipyrétique.

⭐ Où en acheter ? Lorsque vous achetez des huiles essentielles, assurez-vous qu’elles soient issues d’agriculture biologique.

9. Tea tree, contre les infections

L’huile essentielle de tea tree ou arbre à thé est considérée comme un puissant bactéricide. Elle possède ainsi des vertus antivirales contre les virus de l’herpès et de la grippe. Il s’agit d’une huile essentielle conseillée lors d’épisodes infectieux [16, 17].

⭐ Où en acheter ? Lorsque vous achetez des huiles essentielles, assurez-vous qu’elles soient issues d’agriculture biologique.

10. Le basilic sacré

En raison de ses propriétés immunomodulatrices et antimicrobiennes, le basilic sacré, aussi appelé tulsi, renforce le système immunitaire du corps. En effet, le tulsi a une activité antipyrétique et diaphorétique qui aide à induire la transpiration et normalise la température corporelle pendant la fièvre [18].

⭐ Où en acheter ?

 Il n’est pas facile de trouver l’huile essentielle de tulsi.

Nous vous recommandons de vous rendre dans une boutique bio ou chez un herboriste. Si vous achetez de l’huile essentielle de basilic sacré, vérifiez bien qu’il s’agisse de la plante (Ocimum tenuiflorum L. ou Ocimum sanctum) pour ne pas vous tromper avec du basilic traditionnel également dit tropical (Ocimum basilicum) que l’on consomme comme plante aromatique.

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

site rencontre running le meilleur site de rencontre pour les jeunes