Sortir De La Consommation
Consommer moins et vivre autrement

Consommez Moins Consommez Mieux

Dans notre société habituée à l’abondance, les obstacles entre le désir de posséder un produit et son acquisition ont été pratiquement gommés, le seul critère encore en jeu étant notre « pouvoir d’achat ».

En quelques clics, ou au détour d’un rayon, tout est disponible quasiment immédiatement. La guerre aux prix bas ne reflète plus la technicité d’un produit, n’honore pas le travail réalisé par les personnes qui l’ont conçu ou fabriqué, et nous encourage à « consommer toujours plus pour être plus heureux ».

Pourtant, ce plaisir reste éphémère et ne contribue en rien à notre épanouissement personnel, alors que l’accumulation sans limite, elle, menace comme jamais les équilibres écologiques de notre planète.

En 2020, 1,3 milliard de smartphones ont été vendus dans le monde (Cabinet IDC). Chaque année, ce sont au global environ 100 milliards de vêtements qui sont commercialisés (ADEME). Un tiers de la nourriture produite est gaspillée dans le monde. Cette consommation excessive pose évidemment de nombreuses questions écologiques.
Pour produire ces quantités astronomiques de produits continuellement mis sur le marché, on utilise des ressources souvent non renouvelables. La fabrication et l’acheminement des marchandises émettent des gaz à effet de serre qui accentuent le changement climatique et utilisent des substances parfois toxiques, qui impactent la biodiversité et notre santé. Se tourner vers une consommation plus respectueuse du climat, des écosystèmes et des personnes, qu’elles soient productrices ou consommatrices, s’avère aujourd’hui indispensable.

Avec ce cahier d’activités, nous vous proposons ainsi de repenser pas à pas votre consommation et votre mode de vie de manière générale. C’est une invitation à prendre le temps de vous interroger sur vos réflexes et habitudes, à déconstruire les idées reçues, à identifier ce qui a vraiment de la valeur à vos yeux, et à imaginer votre quotidien idéal et les étapes qui vous y conduiront. Parcourez cet outil à votre rythme, seul ou en famille, au gré des thématiques qui vous attirent particulièrement et, surtout, amusez-vous tout au long des activités proposées, puis faites-en profiter vos proches !

Consommation et grands enjeux

Voici quelques grands enjeux – parmi d’autres – sur lesquels vous allez agir en repensant votre consommation et vos actions quotidiennes. Vous retrouverez ces pictogrammes au fil du cahier, afin d’avoir conscience des enjeux sur lesquels vous agissez en mettant en place vos actions !

Changement climatique

Afin de maintenir des conditions favorables à la vie, il est nécessaire de limiter la hausse des températures et de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, dus en partie à nos façons de vivre (agriculture, énergie, transport…). Le plus efficace ? Rénovation thermique, transports décarbonés, alimentation plus végétale, consommation plus sobre !

Érosion de la biodiversité

La biodiversité, indispensable aux équilibres écologiques planétaires, nous fournit des services indispensables : oxygène, pollinisation, alimentation, bois… Nous devons la préserver en limitant nos consommations de produits nécessitant des pesticides ou issus de la surpêche et en réduisant nos émissions de polluants.

Bonne santé et bien-être

De nombreuses substances générées par les activités humaines polluent l’air, les sols et les eaux. Elles peuvent affecter le climat et notre santé : particules fines, microplastiques, métaux lourds, substances cancérigènes ou perturbateurs endocriniens… Nous pouvons les éviter en choisissant une mobilité active (vélo, marche) et des produits écoresponsables.

Raréfaction des ressources

Les croissances économique et démographique exercent une pression toujours plus grande sur les ressources naturelles, utilisées dans tous nos biens et appareils électroménagers et électroniques. Certaines se raréfient très rapidement. Nous devons les préserver en luttant contre le gaspillage et en privilégiant l’occasion et la réparation.

Justice sociale

Une grande partie des produits disponibles dans les rayons sont aujourd’hui cultivés ou manufacturés à des milliers de kilomètres de notre lieu de résidence. Les conditions de travail et de juste rémunération ne sont pas toujours assurées. Nous pouvons privilégier des produits équitables.

Questions à poser pour sensibiliser votre entourage.

comment aborder un homme site de rencontre
Extrait de Consommez moins, consommez mieux : un cahier d’activités Terre vivante pour passer à l’action

Questions / réponses et sources :

  • Quelle est l’empreinte carbone moyenne d’un·e Français·e par an ? (en tonne d’équivalent CO2)
    • 9,9 tonnes d’equivalent CO2 en 2022
    • Source : Empreinte carbone française moyenne, comment est-elle calculée ? MyCO2, Carbone4 – 2022
  • Combien de kilos de déchets ménagers sont générés en moyenne chaque année par un·e Français·e ?
    • 430 kg de déchets ménagers en 2018.
    • Source : Déchets chiffres clés – ADEME – 2021
  • Combien d’espèces animales et végétales sont aujourd’hui menacées en France ?
    • 2 430 espèces soit environ 1/5 de toutes les espèces recensées en France.
    • Source : Liste rouge des espèces menacées en France – UICN – 2020
  • Combien l’ensemble des ouvriers bangladais ayant participé à la confection d’un jean vendu 60 € sont-ils rémunérés pour leur travail ?
    • 1,2 € soit seulement 1 à 3 % du prix d’un jean reversé aux ouvrier·es du textile.
    • Source : Institut Français de la Mode
  • Si tout le monde vivait comme un·e Français·e, combien de planètes faudrait-il pour subvenir à nos besoins, en termes de ressources ?
    • 2,9 planètes pour la France en 2021 et 1,75 planète pour le monde
    • Source : National Footprint Accounts – Global Footprint Network – 2022
  • Quelle consommation d’énergie représente la réception de 39 e-mail ? (Moyenne journalière française)
    • 20,5 kW/h soit 1 ampoule basse consommation allumée pendant 5h par jour toute l’année.
    • Source : Du Clic au Déclic – QQF – 2021
  • Combien de grammes de plastique ingère-t-on en moyenne chaque semaine ?
    • 5 grammes de plastique soit l’équivalent d’une carte de crédit chaque semaine !
    • Source : De la nature aux humains, jusqu’où iront les plastiques ? – WWF – 2019
  • Combien d’hectares de forêts disparaissent chaque année dans le monde ?
    • 13 millions d’hectares par an soit l’équivalent de 10 terrains de foot toutes les 15 minutes.
    • Source : Les chiffres de la déforestation – RFI – 2018

Désencombrer son intérieur… et son esprit !

https://www.solutionsalternatives.org/rencontres-hommes-troyes/
Extrait de « Consommez moins, consommez mieux » – Cahier d’activités pour passer à l’action

Nous sommes entourés de nombreux objets. Pourtant, les objets “dormants”, inutilisés, sont un grand gâchis : ils pourraient servir à d’autres, ou être utilisés pour la fabrication de nouveaux produits et éviter l’utilisation de nouvelles ressources. Vive l’économie circulaire ! Aujourd’hui, place au tri et au désencombrement.

  • 1 » Choisissez 3 catégories d’objets que vous souhaitez trier en priorité (vêtements, livres, vaisselle, matériel électronique…). C’est parti !
  • 2 » Rassemblez tous les objets d’une même catégorie en 3 groupes
  1. À définir : prenez chaque objet un à un et posez-vous les questions suivantes : quand l’ai-je utilisé pour la dernière fois / Quand vais-je le réutiliser ? Cet objet m’apporte-t-il de la joie / A-t-il une valeur sentimentale ? Vous saurez alors quels objets sont à garder et à donner, vendre ou jeter.
  2. Ce que je garde : rangez soigneusement les objets que vous gardez, en tâchant d’attribuer un espace de rangement à une catégorie d’objets donnée. Profitez de votre espace désencombré ! Pour les adeptes du « je le garde… au cas où », demandez-vous ce qui se passerait si vous n’aviez pas cet objet au moment où vous pensez en avoir besoin. Peut-être qu’un autre objet pourrait faire l’affaire ou que vous pourriez l’emprunter.
  3. Ce que je ne garde pas : donnez une seconde vie aux objets que vous ne souhaitez pas garder (don, revente, collecte…) ou amenez-les dans les points de collecte dédiés. Attention ! Une fois les objets dont nous ne voulons plus mis de côté, il arrive fréquemment de les laisser traîner dans un coin en se disant « je m’en occuperai plus tard ». Ne nous arrêtons pas en si bon chemin !
  • À l’issue de votre tri, indiquez le nombre d’objets dont vous vous séparez dans les 3 catégories notées ci-dessus.
  • Repérez les lieux près de chez vous qui peuvent récupérer vos objets (Boîte à dons et à livres, Recyclerie, Déchèterie …), notez leur adresse et convenez dès à présent d’une date de dépôt.

Pour aller plus loin, vous pouvez appliquer le principe du désencombrement à d’autres domaines de votre vie comme votre agenda, votre esprit… et ne garder que l’essentiel. Bienvenue dans l’ère du minimalisme !

Quelques ressources pour vous aiguiller
• La magie du rangement, Marie Kondo (2016)
• Vivre avec moins pour vivre heureux, Les écolo Humanistes (2019)
• L’art de la simplicité, Dominique Loreau(2019)

LE MINSGAME ! :

Ce défi, sur 30 jours, consiste à faire sortir de chez vous : 1 objet le 1er jour, 2 objets le 2e… jusuqu’à 30 objets le 30e jour ! Au final, ce sont 465 objets dont vous vous serez débarrassé !

Mini-défi : commencez par une période de 10 jours (55 objets).

Plonger dans ses consommations d’eau et d’énergie

site de rencontres nc
Extrait de « Consommez moins, consommez mieux » – Cahier d’activités pour passer à l’action

Adopter de nouveaux comportements en matière de consommation d’eau et d’énergie, c’est limiter l’utilisation de ressources, préserver le climat, et réduire sa facture. Les 3 piliers d’une énergie “verte” ? Sobriété, efficacité et énergies renouvelables.

Reportez vos consommations de vos 3 dernières factures et refaites l’analyse de vos consommations dans 1 an.

C’EST L’HEURE DES ÉNERGIES RENOUVELABLES !

À l’aide du Guide de l’électricité verte de Greenpeace ou du site de l’association Qui Est Vert, optez pour un fournisseur d’énergies renouvelables.

Faire le point sur ses appareils électriques

Électroménager, outils pour bricoler, accessoires de bien-être… Le nombre d’appareils électriques accumulés peut être vite conséquent : chaque foyer possède en moyenne 100 appareils électriques !

  • Listez ceux que vous n’utilisez plus (en double, non utilisés, cassés…) – hors numérique (on y vient après) – et faites de la place ! Pour vous aider, rendez-vous sur le site longuevieauxobjets.gouv.fr.
  • Besoin de remplacer un appareil ou d’en utiliser un nouveau ? L’achat neuf n’est pas la seule option ! Explorez les solutions d’économie circulaire. Usages recherchés, Alternative au neuf, Vers qui ou quel service (coudre, percer, nettoyer…) (emprunt, location, occasion…) se tourner ?

Ressources utiles :
> Électroménager et appareils reconditionnés : envie.org, murfy.fr, label-emmaus.co
> Prêts et dons dans son quartier : application Smiile

Rendre son intérieur sain et écologique

Notez au moins une action à mettre en place par pièce de votre logement :

  • 1. Salon : ex. J’installe des rideaux épais.
  • 2. Cuisine : ex. Je dégivre mon congélateur.
  • 3. Chambre : ex. Je n’utilise que des ampoules basse consommation ou des LED.
  • 4. Bureau : Je débranche la box internet la nuit.
  • 5. Salle de bain : ex. Je prends une douche de moins de 5 minutes.

Terre vivante

Il y a 40 ans, nous semions la première graine d’écologie…

Créée en 1979 par un groupe d’ingénieurs et de passionnés, Terre vivante invite à préserver l’environnement au quotidien. En 1980, paraît le premier numéro du magazine Les 4 Saisons – Jardin bio, permaculture et alternatives, bimestriel 100 % bio, 100 % pratique. Il compte aujourd’hui 30 000 abonnés et est disponible en kiosque.

Puis des livres proposent des solutions concrètes et faciles à mettre en œuvre pour jardiner bio, manger sain, construire de façon écologique et se soigner au naturel. Aujourd’hui, le catalogue comprend plus de 300 ouvrages rédigés par des praticiens, des techniciens, des scientifiques, des journalistes spécialisés : tous les sujets sont traités et testés avec l’ambition de faire avancer l’écologie.

Depuis sa création, Terre vivante imprime ses livres, son magazine ainsi que tous ses documents en préservant au maximum l’environnement : papier recyclé ou certifié PEFC, avec des encres à base d’huiles végétales, chez des imprimeurs respectueux de l’environnement, dont 95 % localisés en France. D’autres démarches visent à limiter l’empreinte écologique de Terre vivante (bâtiments économes en énergie, chauffage au bois, lombricompostage, tri des déchets, promotion des vélos électriques, etc.).

En 1994, Terre vivante créée un Centre écologique de 50 hectares au pied du Vercors. Foisonnant d’idées et de créativité, les potagers et les jardins sont de véritables petits laboratoires participant au changement de notre société, pensés comme de petits écosystèmes : aucun produit chimique n’est utilisé, les eaux de pluie sont récupérées, l’accueil des animaux auxiliaires est largement favorisé.

L’équipe de jardiniers fait bénéficier Les 4 Saisons, la maison d’édition et les visiteurs de son expérience. De mars à octobre, le Centre propose des stages pour mettre en application les techniques proposées dans les publications. Il accueille également les particuliers, les professionnels et les scolaires.

Terre vivante est une coopérative (SCOP) employant 30 salariés. Elle est donc largement engagée dans la mise en valeur de l’environnement et du développement durable. Sa mission principale est la transmission de savoir-faire pour une écologie positive et à la portée de tous.

Marion

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

Vous pourriez également aimer...