Panneaux solaires
Energies alternatives

Installation Panneaux Solaires A Savoir

Panneaux photovoltaïques ou thermiques : une décision importante

La première étape de votre projet consiste à choisir entre des panneaux solaires thermiques et une installation photovoltaïque. Pour mieux vous éclairer, voici quelques explications.

Le solaire thermique

Le solaire thermique capte l’énergie du soleil et l’emploie pour produire de l’eau chaude. Cette eau est ensuite conservée dans un ballon de stockage et peut être utilisée pour vos robinets ou vos douches. Il peut également servir à alimenter vos radiateurs et donc à chauffer votre maison.

Le solaire photovoltaïque

Le solaire photovoltaïque permet quant à lui de fabriquer de l’électricité à partir de l’énergie solaire. Cette électricité peut servir à alimenter votre foyer ou bien être vendue.

Installer des panneaux solaires sur son toit

Idéalement, votre toit doit être incliné à 30° et orienté vers le sud. Les panneaux solaires s’installent ensuite sur la charpente, après avoir tracé l’emplacement du matériel et découpé la tuile. Enfin, il faut relier les panneaux à l’onduleur, et les raccorder au réseau électrique.

Avant de procéder à cette étape, quelques prérequis sont tout de même nécessaires. Les voici en détail.

Les prérequis à une installation solaire

Quelques prérequis sont à vérifier avant de procéder à une installation solaire.

Calculer vos besoins annuels

Tout d’abord, vous devez estimer au mieux vos besoins en matière d’électricité. Cela peut se faire très simplement, en regardant la consommation annuelle de votre foyer sur votre facture.

Cet élément est important afin de déterminer la quantité d’électricité que vous devez essayer de produire à l’année avec votre installation. Cela vous donne une indication importante sur la puissance totale de votre future installation. En fonction de la surface de votre toit, vous pourrez estimer la puissance totale et voir si elle est suffisante pour couvrir vos besoins. 

Si vous décidez de vendre votre surplus de production auprès d’EDF OA, prenez cela en compte dans votre calcul. Il en est de même pour la vente totale.

Vérifier l’inclinaison du toit et choisir l’orientation de votre installation

Une orientation sud pour un meilleur rendement

Il est important de vérifier l’orientation de votre toit avant de vous lancer dans un projet solaire. En effet, si celui-ci est trop mal orienté, votre production pourrait être très faible.

Si vous avez la possibilité d’installer des panneaux solaires en direction du sud, c’est idéal. Le sud-est et le sud-ouest sont également corrects. En revanche, si vous n’avez pas d’autre possibilité que l’orientation nord, vous devrez certainement réfléchir à une façon différente de produire de l’énergie verte.

Une inclinaison à 30°

Une deuxième vérification est nécessaire : celle de l’inclinaison de votre toit. En effet, les panneaux solaires ont un rendement maximal lorsque les rayons du soleil ont un angle de 90° par rapport au soleil. Un toit incliné entre 30° et 35° permet un rendement maximal au cours de l’année.

Faire un bilan de l’ensoleillement sur votre terrain

Renseignez-vous auprès d’un professionnel afin d’effectuer un bilan de l’ensoleillement sur votre terrain. Cela vous permettra d’avoir une idée précise du rendement que vous pouvez espérer en tenant compte de vos données : localisation, orientation, inclinaison, situation géographique. 

Il sera peut-être nécessaire d’élaguer les arbres qui font de l’ombre sur votre toit pendant une partie de l’année : cela pourrait réduire fortement votre production.

La liste des vérifications à effectuer étant importante, il vous est vivement conseillé de faire appel à un professionnel respectant la charte QualiPV, afin de contrôler que votre maison est prête à accueillir la pose de panneaux solaires.

Les étapes à suivre pour installer des panneaux solaires

Une fois que vous avez validé les prérequis obligatoires à votre installation solaire, il est temps de passer à l’installation. Vous avez encore quelques choix à faire avant de vous lancer.

Choisir le type de panneaux et la technique de pose

Vous devrez également déterminer, à l’aide d’un professionnel, le type de cellule solaire et la technique de pose.

Des rendements différents en fonction de votre choix

La grande majorité des particuliers optent pour les panneaux à base de silicium. Il s’agit des plus courants et ils ont un rapport qualité/prix très intéressant.

Parmi eux, les panneaux solaires monocristallins sont composés d’un cristal de silicium unique. Ils ont le meilleur rendement, mais sont également les plus chers. Leur production est plus importante lorsqu’ils sont en présence d’un rayonnement direct. Ils ont une couleur très foncée, proche du noir. 

Les panneaux polycristallins sont composés de plusieurs cristaux de silicium. Ils ont un rendement légèrement inférieur, mais qui reste très intéressant. Ils ont un excellent rapport qualité/prix, c’est la raison pour laquelle ils sont très répandus. Ils captent très bien les rayonnements indirects et sont de couleur bleue. 

Les panneaux solaires amorphes sont moins courants. Bien que leur prix soit très attractif, leur rendement est vraiment faible par rapport aux autres types de panneaux. Ils sont composés d’une couche très fine de silicium.

Enfin, les tuiles solaires ressemblent beaucoup aux tuiles classiques, mais elles sont composées de cellules photovoltaïques et d’un verre trempé en silicium. Il en existe différents types : les traditionnelles, les tuiles larges, les transparentes, et même des tuiles en ardoises. Leur rendement est inférieur à celui qu’on peut espérer avec des panneaux solaires classiques en polycristallin ou monocristallin. Cependant, il reste supérieur à celui des panneaux solaires amorphes.

Deux techniques de pose

Enfin, il vous reste un dernier choix à faire concernant la façon dont vous souhaitez poser les panneaux solaires sur votre toit. Deux options s’offrent à vous. 

La première est la plus courante : il s’agit de la surimposition. Les panneaux sont posés par-dessus le toit, en parallèle du plan de la toiture. C’est le système le plus simple, le plus rapide, mais aussi le moins cher. En effet, il ne comporte pas de difficultés particulières à installer. Son inconvénient majeur est que les panneaux solaires sont alors très visibles. 

La deuxième solution est l’intégration au bâti. Il s’agit de retirer une partie des tuiles de votre toit pour y insérer des panneaux solaires. Le rendu final est alors beaucoup plus discret, puisque la toiture est à la même hauteur que les panneaux. Ceux-ci assurent alors en partie l’isolation de la maison. Souvent, le montant des travaux est assez onéreux puisqu’il faut retirer une partie du toit. Il vaut mieux la choisir en cas de construction ou de réfection totale du toit. 

Il est également possible de choisir de poser des panneaux solaires au sol si vous n’avez pas la possibilité de les installer sur votre toit. Attention : cette option ne vous permet pas de prétendre à la plupart des aides financières.

Faire les démarches administratives obligatoires

Un certain nombre de démarches administratives sont nécessaires lorsque vous faites poser des panneaux solaires. Il est important de bien les respecter afin d’être en conformité avec la loi. Sachez que si vous choisissez de passer par la solution ENGIE My Power, elles seront prises en charge pour vous. Vous y gagnerez donc en sérénité.

La déclaration de travaux à la mairie

Si vous faites construire une maison équipée de panneaux solaires, cette information doit figurer sur votre permis de construire. S’il s’agit d’une maison déjà bâtie, il est obligatoire de faire une demande auprès de votre mairie. Un simple formulaire est à remplir, et vous recevez la réponse en moins d’un mois.

L’attestation de conformité électrique Consuel 

Elle permet de vérifier que votre installation est conforme aux normes de sécurité. L’organisme officiel Consuel peut vous la fournir après avoir effectué un contrôle de votre installation électrique. Si celle-ci n’est pas aux normes, il faut prévoir des travaux puis effectuer une contre-visite.

La demande de raccordement au réseau Enedis

Si vous faites le choix de vendre une partie ou toute votre production d’électricité, vous devez effectuer une demande de raccordement. Celle-ci a pour objectif de faire vérifier la conformité de votre installation par le gestionnaire de réseau.

Ne pas hésiter à se faire accompagner

En tant que particulier, il n’est pas forcément évident de sélectionner les meilleurs panneaux solaires, le meilleur type de pose, etc. Les options sont nombreuses et vous pouvez rapidement vous sentir perdus. Certains aspects des panneaux sont assez techniques, et il faut être certain de ses calculs afin d’effectuer les meilleurs choix possibles.

Pour toutes ces raisons, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel du secteur dès le début de votre projet. Celui-ci pourra analyser votre situation, vous proposer les meilleures options, mais également se charger de tout le volet administratif. 

Durée de la pose de panneaux solaires

Contrairement à certaines idées reçues, installer des panneaux solaires sur son toit n’est pas une opération très longue. La plupart du temps, les travaux ne durent qu’une journée, voire deux si le chantier est plus grand ou plus complexe.

Cependant, le temps d’attente entre la signature de votre contrat et le début de la pose peut être de plusieurs semaines, voire plusieurs mois. En effet, certaines démarches administratives peuvent prendre un certain temps, et les installateurs imposent parfois un délai lorsque leur carnet de commandes est plein. La durée moyenne d’attente est de 3 mois en France.

Être le plus rentable possible avec ses panneaux solaires

Choisir entre autoconsommation et revente

Avec la pose de panneaux solaires, vous pouvez choisir de consommer votre propre électricité ou de la revendre.

En choisissant l’autoconsommation, vous utilisez l’intégralité de votre production électrique pour les besoins de votre foyer. Elle permet d’alléger grandement vos factures d’électricité, mais le surplus produit est perdu. Avec la revente totale, vous vendez l’intégralité de ce que vous produisez, vous devez donc utiliser le réseau public pour vos besoins personnels.

Enfin, vous pouvez choisir une option hybride, à savoir consommer l’électricité que vous produisez et vendre le surplus. C’est l’option qui est généralement la plus rentable.

Les aides de l’État pour diminuer sa facture

Votre installation solaire peut vous donner droit à certaines aides financières de la part de l’État :

  • La prime à l’autoconsommation photovoltaïque
  • Une TVA allégée à 10 %. 
  • Des aides financières de la part des collectivités locales, selon votre lieu d’habitation.

Certaines conditions s’appliquent pour avoir droit à ces aides, n’hésitez donc pas à vous renseigner avant de procéder à votre installation.

Choisir un installateur de confiance 

Enfin, il est important de souligner que le choix de votre installateur est primordial lorsque vous décidez de poser des panneaux solaires chez vous. En effet, en ne vous adressant pas à une entreprise convenable, vous prenez le risque de vous retrouver avec une installation mal réalisée ou avec un matériel de mauvaise qualité.

Les conséquences peuvent être dramatiques pour votre installation, voire même pour votre habitation. Certaines arnaques existent même dans le milieu du solaire : faites donc bien attention lors de votre choix. 

Afin de ne pas prendre de risque, nous vous conseillons très vivement de vous adresser à une entreprise qualifiée RGE. Vérifiez qu’elle existe et que ses assurances sont bien en règle avant de vous engager. Enfin, n’hésitez pas à consulter les différents avis que vous pouvez trouver sur internet : cela peut vous donner une idée plus précise des résultats que vous pouvez espérer en travaillant avec elle.

Installer des panneaux solaires chez soi n’est finalement pas très compliqué, à condition de suivre pas à pas les étapes liées à leur pose. Vérifiez bien que vous avez tous les prérequis avant de commencer votre installation et tournez-vous vers des professionnels dès que nécessaire. Ils sauront vous aiguiller et vous aideront à faire les choix qui vous permettront d’avoir l’installation solaire la plus rentable possible !Quelle puissance de panneau solaire faut-il choisir pour sa maison ?

Pour les particuliers, il faut une puissance de 3 kWc en moyenne pour une maison d’environ 100 m2. Cependant, si vous avez des équipements très énergivores (climatisation, piscine), vous aurez peut-être besoin d’une puissance de 6 kWc.

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

https://www.solutionsalternatives.org/sociologie-site-de-rencontre/ site de rencontre gratuit ontario