Ampoules avec la terre à l'intérieur
Energies alternatives

Faire Des Economies D’énergie En Été

Vider son frigo

Parce qu’un réfrigérateur bien rempli consomme plus que s’il est vide, mieux vaut le vider avant votre départ. Parce que cet appareil électroménager est l’un des plus gros consommateurs en énergie de la maison, il est préférable d’enlever tous les aliments et de le débrancher.

Prenez soin de laisser la porte ouverte pour éviter les mauvaises odeurs et pensez à déposer une serpillière en dessous, pour absorber les fuites éventuelles. Profitez-en pour faire votre dégivrage semestriel et nettoyer les grilles situées derrière l’appareil : cela évitera une surconsommation d’énergie quand vous le rebrancherez.

Dégivrer le congélateur

Faites de même avec votre congélateur en le débarrassant du givre, cette couche de glace accumulée, qui réduit ses performances et le fait consommer davantage d’énergie. Videz-le, puis nettoyez-le avec du vinaigre blanc. De quoi déguster tous les aliments stockés… qui sont parfois oubliés !

Débrancher ses appareils électriques

Savez-vous que même en veille, ils consomment de l’énergie ? Un ordinateur avec ce mode peut consommer près de 4,1 watts par jour ! Une habitation moyenne comprenant entre 15 et 50 appareils en veille, cela représente au total une consommation constante de 100 watts, soit environ 5 à 10 € de consommation électrique inutile en 2 semaines !

L’idéal est donc de brancher ces appareils sur des multiprises et de les éteindre quand vous quittez votre domicile. Autre option radicale, si vous ne disposez pas d’un arrosage automatique, ou d’une alarme qui ont besoin d’être alimentés en énergie, couper le compteur électrique : de quoi être sûr que tout est bien éteint !

Couper l’eau

Pour éviter d’éventuelles fuites, il est recommandé d’en faire de même avec l’eau. Si cela n’est pas possible, vous pouvez la couper à des endroits stratégiques comme l’arrivée de l’eau pour les toilettes, pour le lave-linge ou encore dans la salle de bains. Un bon moyen de partir l’esprit tranquille.

Fermer les volets

En plus d’éviter les intrusions en votre absence, les volets ou rideaux soigneusement fermés permettent que la chaleur ne pénètre pas à l’intérieur de votre logement. Vous serez ravis de retrouver votre maison avec des températures fraîches à votre retour !

Sur le lieu de vacances

Réutiliser le linge de bain

Si vous restez plusieurs jours à l’hôtel, n’hésitez pas à garder la même serviette et de ne pas en utiliser un trop grand nombre si cela n’est pas nécessaire : cela fera moins de linge à laver, et donc moins d’eau et de lessive consommées. Un vrai plus pour le personnel chargé de l’entretien qui verra son travail allégé.

Limiter la clim’ à la maison

Si profiter d’un air frais est très agréable en cas de grosse chaleur, essayez autant que possible de ne pas mettre la climatisation. Pour cela, laissez bien les volets et fenêtres fermés la journée et la nuit, ouvrez-les pour créer des courants d’air.

Autre possibilité, faire sécher votre linge à l’intérieur pour rafraîchir la température de la pièce. Mieux vaut également limiter l’usage du four et ne pas laisser allumés inutilement l’ordinateur, la télévision, etc. Les appareils électriques rajoutent des degrés dans les pièces. Ayez également le réflexe d’éteindre la climatisation en votre absence. Enfin, si vous avez le choix entre les deux solutions, sachez qu’un ventilateur consomme moins d’énergie qu’un climatiseur.

Utiliser la voiture le moins possible

À la plage, même si vous aimez les sensations fortes, évitez les scooters de mer, le ski nautique et préférez les embarcations qui fonctionnent à la « force humaine » : pédalo, kayak, paddle… Pour découvrir les environs, optez de préférence pour des vélos, des chevaux, ou encore la marche. Des solutions « douces » qui ne nécessitent pas d’énergie ! De même, essayez de ne pas utiliser votre véhicule pour les petits trajets.

De quoi faire du sport et des économies sur l’essence ! Si vous devez impérativement vous déplacer avec votre auto, ayez en tête que la climatisation est très énergivore : elle provoque une surconsommation de carburant. À titre d’exemple, rafraîchir l’habitacle de 25 °C à 20 °C brûle jusqu’à 20 % d’essence supplémentaire. Rouler les fenêtres ouvertes est parfois une alternative satisfaisante.

Bouder l’avion autant que possible

Pour vos déplacements longs, privilégiez le train, le bus, le covoiturage, le vélo… Sachez que l’empreinte carbone d’un trajet en train, par personne, peut être 20 à 65 fois inférieure à celle d’un trajet en avion ou en voiture.

Si vous n’avez pas d’autre choix que de prendre l’avion, évitez autant que possible les vols avec escale, qui augmentent encore la facture pour la planète, même si cela réduit le montant de votre billet. Essayez également de voyager léger : 15 kg de bagages en moins permettent d’économiser entre 100 et 200 kg équivalent CO2 sur un vol vers Les Canaries, par exemple. 

Commentaires fermés sur Faire Des Economies D’énergie En Été

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives