Application Tous Anti Inflation

Simeon Simeonov, un jeune Niçois en classe de Terminale a conçu cet outil pratique qui permet pour chaque produit de trouver le moins cher dans un rayon géographique défini.

La hausse des prix des produits alimentaires est plus qu’effective avec une augmentation de 15 % sur un an – les prix à la consommation de presque 6 % – selon les chiffres publiés par l’Insee ce vendredi 12 mai.

Alors pour tenter de limiter la casse, un lycéen âgé de 18 ans a décidé de créer une application pour comparer les prix et ainsi proposer les données au plus grand nombre.

Mis au point pendant quelques mois

Il a donc travaillé à ce projet en dehors de ces cours pour le mettre au point. Et au bout de trois ou quatre mois, il a lancé l’application sur Android en mars et depuis avril elle est disponible sur IOS.

Il l’a nommée “Tous Anti Inflation” en référence à l’application Tous Anti Covid.

Récupération de données déjà disponibles

Le jeune homme utilise les données de produits alimentaires sur la banque Open Food Facts et celles des drives disponibles dans les supermarchés.

En les croisant et les complétant il peut ainsi faire la liste des prix proposés par les différentes enseignes pour différents produits.

Le consommateur saura où le produit alimentaire qu’il souhaite acheter est vendu le moins cher.

Comment ça marche ?

Il suffit de télécharger l’application sur son téléphone portable et scanner un produit ou rentrer son nom dans la barre de recherche.

Une fois le produit trouvé, il suffit de cliquer et la recherche se fait toute seule : les prix s’affichent suivant les différentes enseignes alentour, la géolocalisation le permettant.

Ensuite, il suffit de mettre les différents produits dans un panier et regarder le magasin qui aura la facture finale la moins chère, ou alors de se rendre dans différentes enseignes pour acheter différents produits.

Des améliorations à venir…

Pour compléter les fonctions que propose déjà son application, le jeune Niçois travaille déjà à de nouvelles fonctionnalités.

Il aimerait proposer dans l’avenir les offres promotionnelles et même la possibilité d’envoyer directement sa liste de courses à l’enseigne qui sera choisie par le consommateur.

En attendant, comme cette application est gratuite et comme il doit quand même payer un abonnement pour la faire fonctionner, le jeune homme espère récolter quelques dons pour continuer à fournir cet outil et à le compléter. Il suffit de se rendre sur le cœur en haut de l’écran et de participer.

Retour en haut