Manger local Meilleur Pour La Planète

Des trajets plus courts pour réduire les gaz à effet de serre

Le premier réflexe à adopter pour consommer local est tout simple : il suffit de se pencher sur l’origine des aliments. Fruits, légumes, viande, poisson… Le lieu de production est obligatoirement affiché, dans un souci de traçabilité. Le produit n’est pas français ? Cela signifie qu’il a été importé, synonyme d’une empreinte carbone plus importante.

À plus d’un titre, choisir d’acheter des ingrédients qui ont été produits ou cultivés non loin de chez vous, n’est pas anodin. Généralement, les exploitations qui commercialisent localement ont, elles aussi, choisi de s’engager pour mieux produire, en respect de la saisonnalité par exemple. Toutes ces considérations permettent une alimentation plus raisonnée, et de s’engager vers le “mieux manger”. Seule ombre au tableau : il faudra peut-être renoncer à certains aliments (pas de tomates en hiver, pas de fruits exotiques…) !

Faites connaissance avec les producteurs

Consommer local lorsque l’on vit dans l’Hexagone est loin d’être difficile. La France est un pays réputé pour son agriculture, où l’on trouve à chaque saison des produits frais et de qualité. Même si vous vivez en centre-ville, il y a fort à parier que vous pouvez trouver des fruits et légumes de producteurs français.

Mangez local contre le gaspillage

L’un des aspects méconnus de la consommation de produits locaux est aussi la lutte contre le gaspillage. En effet, lorsque des produits du monde entier sont importés, on ne peut jamais savoir s’ils vont être tous vendus et consommés. Les pertes de marchandises peuvent être conséquentes. En privilégiant une production et une fabrication 100 % française, les enseignes s’adaptent aux plus près des aux attentes actuelles des consommateurs. Plus la production est adaptée, moins on gaspille… Un aspect à ne pas négliger !

Retour en haut