thermomètre
Astuces Naturelles

Lutter Contre La Chaleur Dans Votre Maison

1. Fermez les volets, les stores et les rideaux en journée

Lorsque la température intérieure est supérieure à l’extérieur, il est recommandé de tout fermer : fenêtres, volets et/ou stores et rideaux, afin d’éviter que la chaleur rentre.

Des volets électriques peuvent permettre une meilleure isolation thermique contre la chaleur, alors que des persiennes peuvent permettre à la lumière de passer. 

2. Laissez entrer l’air la nuit

Cette première astuce s’applique pendant la journée. La nuit, c’est le contraire ! En effet, il est recommandé d’ouvrir les fenêtres à partir du coucher du soleil et pendant la nuit pour permettre à l’air frais de faire son entrée.

Cette technique permet au moins de bien dormir au frais et d’assurer une bonne aération de la maison. Attention à penser à tout refermer dès que le soleil fait son retour. 

3. Limitez le recours à la cuisson 

Attention à vos appareils de cuisson ! Ces derniers peuvent être de gros producteurs de chaleur, notamment les plaques de cuisson ou le four, par exemple. Pour lutter contre la chaleur, on évite donc de les utiliser. En outre, en remplaçant des plats chauds par des salades et des soupes froides, on lutte d’autant plus contre les sensations de chaud. 

4. Éteignez vos appareils électriques

Plus largement, au-delà de la cuisson, on limite l’usage d’appareils électriques. Par exemple, les lampes produisent de la chaleur et peuvent être gardées éteintes au maximum, dans la mesure du possible.

Sachez également que la majorité des appareils électroniques dégagent de la chaleur même lorsqu’ils sont en veille. En les coupant, vous diminuerez la température de la pièce et vous ferez baisser votre facture d’électricité. L’Ademe estime qu’éteindre ses équipements en veille, c’est réaliser jusqu’à 10 % d’économies d’énergie. 

5. Utilisez les pouvoirs des plantes

Les plantes vertes peuvent avoir un effet rafraîchissant. D’abord parce qu’elles filtrent les rayons du soleil. Elles libèrent de la vapeur d’eau et peuvent ainsi apporter de la fraîcheur au bon moment. Il est conseillé de les arroser le soir ou de brumiser les feuilles avec.  

Certaines plantes peuvent également apporter de l’ombre et même avoir un effet « parasol » lorsqu’elles sont placées près des fenêtres, tout comme les jardinières.

Pour aller encore plus loin, il est possible de végétaliser son toit. C’est d’ailleurs l’une des techniques d’isolation des toitures terrasses. Il est conseillé pour cela de choisir des plantes résistantes comme les succulentes, qui demandent également peu d’entretien. De manière générale, attention à choisir des espèces résistantes au soleil et à la chaleur.

6. Soignez votre extérieur

Si vous disposez d’un jardin, pensez à faire pousser des arbres qui peuvent créer de l’ombre sur les façades de votre maison. Vous pouvez même végétaliser vos murs extérieurs pour profiter de la fraîcheur des plantes.

Privilégiez aussi un terrain avec du gazon plutôt qu’une terrasse avec du carrelage qui renvoie la chaleur sur vos murs, par exemple. Enfin, si vous envisagez de repeindre votre façade, optez pour les couleurs claires qui réfléchissent mieux les rayons du soleil. 

7. Mouillez le sol de votre habitation avec de l’eau froide

Pour créer un peu de fraîcheur dans son intérieur, rien de mieux que d’humidifier le sol. Cela peut tout simplement être réalisé avec une serpillière. L’eau froide va s’évaporer et permettre de profiter d’un peu de fraîcheur au moindre courant d’air.

8. Placez du linge humide à la fenêtre

Autre astuce si votre sol ne peut pas recevoir d’eau : placez des linges humides devant les fenêtres. Cette technique permettra de rafraîchir l’atmosphère. 

9. Installez un équipement pour vous rafraîchir

Différents équipements peuvent aussi vous aider à mieux supporter les températures élevées, voire les faire baisser lorsque le mercure grimpe : 

  • Le ventilateur. Il s’agit de l’équipement le plus abordable. Celui-ci va créer un courant d’air et ainsi rendre la chaleur plus supportable. Il peut être installé au plafond ou en colonne. Plusieurs tailles existent. 
  • Le rafraîchisseur d’air. Également appelé bio climatisation, cet équipement est le plus écologique car il n’émet pas de gaz à effet de serre. Il fonctionne grâce à une réaction chimique simple : l’évaporation de l’eau. L’air chaud va être aspiré et passer à travers un filtre gardé humide grâce à un réservoir d’eau. Une eau qui va s’évaporer au contact des calories de l’air chaud, ce qui va entraîner une baisse de la température de l’air à la sortie de l’appareil. Il s’agit du moyen le plus économique en matière de consommation énergétique pour atténuer la chaleur.
  • Le climatiseur. Ce dernier est le plus efficace pour contrer les grosses chaleurs et vous permettre de rester au frais. Il permet de refroidir l’air grâce à un fluide réfrigérant à l’intérieur de l’équipement. Certains sont réversibles et peuvent fonctionner l’hiver, en réchauffant l’air. 

En revanche, sachez que l’installation d’un tel équipement fait forcément grimper votre facture d’électricité, tout particulièrement dans le cas d’une climatisation. A moins de vivre dans une région particulièrement chaude l’été, un ventilateur est souvent largement suffisant. 

10. Buvez de l’eau

Une hydratation constante permet à votre corps de bien lutter contre la chaleur et les sensations de chaud. Combien de litres faut-il boire ? Le Dr Jean-Michel Borys, nutritionniste endocrinologue et le Dr Nader Bassilios, néphrologue donnent des explications.

Selon eux, “en été, pour une personne qui a une fonction rénale normale, qui n’a pas d’insuffisance cardiaque, il faut boire en moyenne un litre et demi d’eau. Mais en cas de fortes chaleurs, de canicule et d’effort important, il faut élargir l’hydratation à deux litres d’eau, voire plus.

11. Se rafraîchir dans la piscine

De la même manière, pour rester au frais, vous pouvez utiliser la piscine si vous avez la chance d’en avoir une. Quelques brasses vous permettront de vous rafraîchir. Pour des raisons de santé, évitez de vous baigner juste après avoir déjeuné ou après le dîner. 

Les travaux à envisager pour garder votre maison au frais

Certains travaux de rénovation énergétique peuvent vous aider à lutter contre la chaleur en gardant votre maison fraîche pendant toute la saison estivale.

12. Pensez à l’isolation contre la chaleur

Quand on parle de l’isolation, on pense souvent à la capacité d’une maison à garder la chaleur l’hiver. Pourtant, une bonne isolation permet aussi de vous protéger contre la chaleur extérieure l’été.

Une bonne isolation de vos combles perdus peut notamment permettre de conserver vos volumes habitables au frais. Il en va de même pour les combles aménageables. Lutter contre une isolation vétuste vous aidera à apporter de la fraîcheur dans les pièces sous les toits. 

Enfin, une isolation des murs vous permettra de profiter de leur inertie l’été. Pour isoler de manière performante, pensez à privilégier des isolants avec un bon déphasage thermique. Il s’agit de la capacité d’un matériau à retenir le passage de la chaleur.

Parmi les isolants les plus efficaces contre la chaleur, on trouvera : 

  • Les panneaux de bois 
  • Le liège 
  • La ouate de cellulose

Il s’agit d’isolants biosourcés. Ils garantissent une isolation écologique aux ménages qui les utilisent. 

13. Installez un double vitrage performant

La hausse de la température dans votre maison provient en grande partie des rayons du soleil entrant dans vos pièces. Installer un double vitrage ou triple vitrage performant et plus imperméable à la chaleur vous permet de moins souffrir lors des périodes de canicule.

Cela s’applique encore plus aux fenêtres situées en plein soleil. Il existe même certains vitrages spécifiques, qui aident à lutter contre l’entrée des rayons UV dans votre maison. 

Les aides à la rénovation énergétique s’applique également à l’isolation des fenêtres. Ainsi, vous pourrez vous faire baisser le coût des travaux de changement de fenêtres. 

14. Optez pour une pompe à chaleur réversible

Il existe des pompes à chaleur (PAC) réversibles : 

  • PAC Air/Eau. Elle capte les calories extérieures pour chauffer un circuit d’eau de chauffage. Couplée à un plancher chauffant rafraîchissant ou à des radiateurs réversibles, elle permet de diminuer de 2 °C à 3 °C la température d’une maison. 
  • PAC Air/Air. Cette climatisation réversible pompe les calories de l’air extérieur pour les transformer en chauffage ou en air qu’elle souffle au moyen d’une ou plusieurs unités intérieures. 

C’est-à-dire qu’elles peuvent assurer à la fois le chauffage et la climatisation de votre habitation. Cette solution est éligible aux aides et subventions dédiées à la rénovation énergétique, comme la Prime Énergie Monexpert ou MaPrimeRénov’. Elle peut s’avérer très intéressante si vous envisagez de changer de mode de chauffage prochainement. 

15. Installez une VMC double-flux thermodynamique 

Une VMC est un équipement qui sert à renouveler l’air d’une pièce. La particularité de la VCM double flux thermodynamique ? Elle dispose d’un échangeur thermique. Elle se rapproche ainsi de la PAC air-air. L’air vicié est extrait et les calories sont récupérées pour produire du chauffage ou de l’air frais. Cet équipement est également éligible aux aides à la rénovation thermique. 

Marion

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

Vous pourriez également aimer...