Maison en bois
Consommer moins et vivre autrement

Aides Pour Trouver Un Logement En Urgence

Trouver un logement en Résidences Hôtelières à Vocation Sociale (RHVS)

Hébergement dans un hôtel à vocation sociale

Si vous éprouvez des difficultés à trouver un logement et que vous craignez de ne plus avoir de toit, vous pouvez bénéficier d’un hébergement en RHVS (Résidences Hôtelières à Vocation Sociale).

Ces résidences sont comparables à des hôtels avec un coût bien moins important.

  • Objet du dispositif : Proposer un logement temporaire mais également un accompagnement pour trouver un logement durable après le passage en RHVS.
  • Conditions : selon les disponibilités, les RHVS peuvent accueillir toute personne se retrouvant sans domicile.
  • Démarche : Il vous faut contacter directement la Résidence Hôtelière à Vocation Sociale. Pour trouver les coordonnées, vous pouvez vous tourner vers votre mairie.
  • Bon à savoir : Le Groupe Adoma propose de nombreuses Résidences Hôtelières à Vocation Sociale, retrouvez toutes les infos sur leur site.

Centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS)

Un accueil pour les personnes ou les familles en grande difficulté

Les Centres d’hébergement et de réinsertion sociale accueillent, logent et accompagnent les personnes ou les familles connaissant de grandes difficultés.

En plus de trouver un logement en urgence, l’accent est mis sur la réinsertion dans les CHRS.

  • Objet du dispositif : Proposer un logement aux personnes et aux famille dans le besoin et les accompagner afin qu’elles puissent retrouver une autonomie sociale et personnelle.
  • Conditions : Rencontrer de graves difficultés comme par exemple être victime de violence (femmes battues), des personnes sortants de prison, des personnes confrontés à l’alcoolisme ou à la toxicomanie…
  • Démarche : Retrouvez un annuaire de l’ensemble des CHRS du territoire français en suivant ce lien. Ils sont classés par département et vous aurez accès à leur coordonnées.
  • Bon à savoir : Certains CHRS sont réservés à un type spécifique de public (femmes victimes de violences conjugales, femmes enceintes, personnes sortant de prison…).

Les associations peuvent vous aider à trouver un logement

Un accueil inconditionnel des associations françaises

Des associations permettent aux personnes en difficultés face au logement de trouver une solution temporaire ou pérenne.

Retrouvez deux exemples d’associations venant en aide aux personnes dans le besoin vis à vis du logement.

  • Solidarités nouvelles pour le Logement : Cette association, officie depuis 1988 à Paris et dans sa proche banlieue. Grâce à la collecte de dons  et l’action des bénévoles auprès des propriétaires, l’association permet à de nombreuses familles d’accéder à un logement. Pour cela, elle propose elle-même les dossiers de locataires.  Ainsi, si vous éprouvez des difficultés à trouver un logement sur Paris (et sa banlieue), vous pouvez vous tourner vers les bénévoles de l’association Solidarité Nouvelles pour le Logement.
  • Emmaüs Habitat : Fondé par l’abbé Pierre, l’association Emmaüs est très connue en France notamment pour les collectes effectuées tout au long de l’année. Cette association possède également une branche consacrée au logement nommé Emmaüs Habitat, dont le rôle principal est la gestion de logements sociaux.

Contacter un travailleur social : un acteur local pour trouver un logement

Les travailleurs sociaux : des interlocuteurs de proximité

Rencontrez un(e) assistant(e) social(e) est un excellent moyen de bénéficier d’un accompagnement si vous rencontrez des difficultés à trouver un logement. En effet, il sera en mesure de vous orientez vers les dispositifs locaux existants et pourra vous accompagner pour constituer vos différents dossier (demande de logement social, de FSL…).

  • Objet du dispositif : Apporter une aide personnalisée par le biais d’un travailleur social, celui-ci dispose des connaissances nécessaires afin de trouver les solutions adaptées à chaque situation.
  • Conditions : Rencontrer des difficultés pour trouver un logement (ces difficultés peuvent être d’ordre financières ou non).
  • Démarche : Afin de contacter une assistante sociale, consulter cet article qui décrit les organismes vers lesquels se tourner.
  • Bon à savoir : Un travailleur social peut vous apporter une aide concrète pour trouver un logement et également pour l’ensemble des difficultés que vous rencontrez.

Trouver un logement temporaire avec Action Logement pour salarié

Action Logement proposent de nombreux dispositifs en faveur des (futurs) salariés. Ils peuvent concerner la rénovation énergétique, l’achat d’un bien immobilier ou bien encore accorder une aide au déménagement.

Ci-dessous, nous mettons en avant les “résidences temporaires” qui permettent d’obtenir un logement meublé pour une durée limitée.

Trouvez un logement pour vous maintenir ou accéder à l’emploi

Les résidences temporaires permettent de trouver un logement en urgence pour une durée pouvant aller de quelques jours à 2 ans au maximum.

Cela ne concerne que les personnes en activité salariée.

  • Objet du dispositif : Proposer un logement meublé (chambre, studio ou appartement) rapidement pour une période temporaire allant de quelques jours à 2 années au maximum.
  • Conditions : Être en activité salariée (mutation professionnelle, mission ponctuelle, nouvelle embauche, formation professionnelle, alternance ou encore apprentissage).
  • Démarche : Rendez-vous sur le site d’Action Logement afin de découvrir les résidences temporaires qui peuvent correspondre à votre situation et effectuez votre demande.
  • Bon à savoir : Ce type de logement vous permet d’ouvrir vos droits aux APL si vous respectez les conditions de ressources, n’hésitez pas à effectuer une simulation de votre aide au logement.

Quelles sont les aides pour favoriser l’accès au logement ?

Il existe des dispositifs qui permettent de favoriser l’accès au logement. En raison des loyers souvent “trop élevés” par rapport aux revenus, se loger peut être compliqué.

La difficulté peut se rencontrer du côté du propriétaire qui juge le dossier pas recevable ou directement par les familles qui ne peuvent assumer le loyer ou se loger décemment.

Louez un logement sans frais d’agence avec la plateforme “LocService”

Pas de frais d’agence avec LocService

La plateforme LocService propose une mise en relation inversée entre propriétaire et locataire.

Si vous êtes à la recherche d’un location, il suffit de vous inscrire sur la plateforme et votre candidature est transmise automatiquement aux propriétaires dont les biens correspondent à votre recherche. Si votre candidature est sélectionnée, vous serez ensuite contacté par mail ou téléphone.

Pourquoi s’inscrire sur LocService ? En plus de vous permettre de trouver une location plus simplement et rapidement, LocService permet de louer sans frais d’agence.

L’inscription de votre candidature coûte 29 euros (24 euros si vous êtes étudiant) pour un an. Si vous êtes propriétaire, vous n’avez rien à payer.

Améliorer vos chances d’obtenir un logement avec “dossierfacile.fr”

Rassurez les propriétaires avec un dossier complet

Certaines zones géographiques souffrent d’une demande de logement trop importante par rapport à l’offre disponible. Le dossier locataire est ainsi un élément déterminant pour trouver un logement.

Le site officiel dossierfacile permet de déposer un dossier en ligne et ainsi de rassurer le propriétaire et d’augmenter les chances du locataire.

  • Objet de l’aide : Proposer aux personnes de mettre leur dossier locataire en ligne. Vous obtenez une aide pour qu’il soit complet et conforme afin de rassurer les propriétaires. Le site favorise également la mise en relation locataire/propriétaire.
  • Pour qui : Toutes les personnes confrontées à des difficultés d’accès au logement peuvent s’inscrire sur dossierfacile (anciennement locatio).
  • Conditions : Il faut créer votre espace personnel. Pour augmenter vos chances de trouver un logement, assurez-vous que votre dossier locataire soit complet.

Intérimaires : un espace du FASTT en faveur du logement

Le fait de travailler en intérim rend parfois les propriétaires hésitant à louer leur bien. Afin de simplifier l’accès au logement des travailleurs intérimaires, un espace logement personnalisé à été mis en place au début de l’année 2022 par le FASTT. 

  • Objectif : faciliter l’accès au logement des travailleurs intérimaires
  • Pour qui : tous les intérimaires
  • Avantages : l’espace personnalisé vous permet de consulter des offres de logement qui correspondent à vos besoins, d’obtenir des garanties avec le dispositif FASTT confiance bailleur (sous réserve d’éligibilité), de trouver des solutions pour rendre votre dossier locataire plus solide ainsi que des outils permettant d’estimer vos chances d’aboutir dans votre recherche de logement
  • Bon à savoir : avec le nouveau service d’aide à l’accès au logement locatif du FASTT, de nombreux conseils utiles vous sont apportés pour mener à bien votre démarche

Droit au logement décent : le recours Dalo

La possibilité d’avoir des propositions de logements en urgence

Vous ne pouvez vous loger de façon décente ou indépendante par vos propres moyens ? Sachez que vous pouvez faire valoir votre droit au logement opposable (Dalo) en saisissant la Comed et tenter d’obtenir ainsi des propositions de logement en urgence.

  • Objet de l’aide : Permettre aux plus démunis d’opposer à l’État leur droit au logement.
  • Conditions : Pour faire valoir votre droit et saisir la Comed, vous devez avoir déjà essayé d’obtenir un logement social. Par ailleurs, vous devez être sans domicile ou mal logé et réunir les conditions de ressources requises pour l’accès à un logement social.
  • Démarche : Pour opposer votre droit au logement, vous devez saisir la Comed de votre département. Pour cela, vous devrez compléter le formulaire Dalo et l’adresser avec les justificatifs demandés au secrétariat de la Commission de médiation concernée.
  • Bon à savoir : En cas de réponse favorable de la Comed (demande jugée prioritaire), le préfet doit vous proposer un logement en urgence.

Les agences immobilières sociales (AIVS) : Faciliter l’accès au logement

Des agences immobilières pour les personnes en difficulté financière

Les AIVS (agence immobilière à vocation sociale) ont les mêmes compétences que les agences immobilières classiques mais elles se concentrent sur un public en difficulté afin de proposer aux locataires et aux propriétaires une gestion locative durable et sécurisante.

  • Objet du dispositif : Permettre aux ménages avec des revenus modestes d’accéder au logement et les accompagner pour faciliter le maintien dans ce logement.
  • Conditions : Chaque AIVS possède ces propres conditions d’accès, l’attribution des logements se faisant après étude du dossier du demandeur.
  • Démarche : Retrouvez les coordonnées de l’agence immobilière à vocation sociale la plus proche de chez vous en vous rendant sur le site de la Fédération des Associations et Acteurs pour la Promotion et l’Insertion par le Logement (voir la marche à suivre).
  • Bon à savoir : Une AIVS peut accompagner le locataire au-delà de l’accès au logement, et l’aider à constituer des dossiers administratifs auprès de la CAF par exemple.

Adoma : un bailleur “solidaire” pour trouver un logement

Vivez l’habitat solidaire

Adoma a été créé par les pouvoirs publics en 1956 afin d’accueillir les travailleurs migrants. Depuis cette date, les missions d’Adoma ont évolué et sa clientèle également afin de proposer aujourd’hui des logements à 88.000 personnes rencontrant des difficultés pour se loger.

  • Objet du dispositif : proposer un logement social temporaire aux personnes en difficultés. De plus, un accompagnement est effectué afin de permettre à ces personnes une réinsertion professionnelle et sociale pour accéder un logement de manière pérenne.
  • Pour qui : Jeunes en insertion, travailleurs précaires, travailleurs migrants, familles monoparentales, bénéficiaires de minima sociaux… Toute personne ne pouvant accéder à un logement.
  • Logements concernés : Adoma propose des logements meublés : chambres, studios, appartements.
  • Démarche : Rendez-vous sur le site Adoma et remplissez le formulaire de demande de logement. Consultez la vidéo ci-dessous qui détaille les étapes de la demande.

Trouver un logement de courte durée : le bail mobilité

L’accès facilité à un logement pour une période temporaire

Le bail mobilité a été créé par la loi ELAN. Il s’agit d’un contrat de location de courte durée d’un logement meublé. Il peut vous faciliter l’accès à un logement si vous êtes par exemple étudiant ou en mobilité professionnelle.

  • Objet du dispositif : Donner plus de flexibilité au bailleur pour des logements loués à court terme (entre 1 et 10 mois) et faciliter l’accès au logement pour des personnes dont la situation est temporaire (stage, mission temporaire, formation, etc.). Ainsi, le bail Mobilité est un contrat de location sans dépôt de garantie. De plus, si vous souhaitez vous mettre en colocation, votre bailleur ne peut vous imposer la solidarité entre colocataires ou entre vos cautions.
  • Pour qui : Vous pouvez accéder au bail mobilité si vous êtes en formation professionnelle, si vous poursuivez des études supérieures, si vous êtes en contrat d’apprentissage ou en stage, si vous êtes engagé volontaire dans le cadre d’un service civique, si vous êtes en mutation professionnelle ou encore dans une mission temporaire.
  • Logements concernés : Le bail Mobilité ne concerne que les logements meublés.
  • Démarche : Aucune déclaration préalable à l’Administration n’est nécessaire pour la signature d’un bail mobilité. Le bail mobilité doit simplement être établi en double exemplaire comme n’importe quel bail et signé par les deux parties (vous et votre propriétaire).


Les solutions pour trouver un logement en direction des jeunes

Pour les jeunes qui prennent leur autonomie afin de poursuivre leurs études ou pour trouver un emploi, il est parfois difficile de trouver un logement avec un loyer adapté à leurs ressources.

Si la colocation reste une solution pour diviser les charges logement, d’autres dispositifs existent.

Trouver un logement étudiant

Bénéficiez d’un logement à loyer modéré pendant vos études

Les logements étudiants sont une solution pour se loger à des prix raisonnables au cours de la scolarité.

Il s’agit en général de chambres individuelles ou d’appartements se situant dans les cités universitaires gérées par la CROUS.

  • Objet de l’aide : Proposer aux étudiants des résidences avec logements individuels dont le loyer est modéré et donnant droit aux allocations logement.
  • Pour qui : Les étudiants.
  • Conditions : Les critères d’attribution d’un logement étudiant sont les mêmes que pour l’attribution d’une bourse Crous (revenus, composition de la famille, éloignement géographique, etc.).
  • Logements concernés : Logements situés dans des résidences traditionnelles ou conventionnées et situés près des lieux d’étude.
  • Montant : Dans les résidences traditionnelles, les loyers mensuels varient entre 200 et 500 euros en fonction du type du logement. Dans une résidence conventionnée, le loyer moyen pour un T1 est par exemple de 400 euros.
  • Démarche : Vous devez faire votre demande à partir de mars pour la rentrée de septembre qui suivra. Renseignez-vous préalablement auprès du Crous sur les logements disponibles.

Logement gratuit : la cohabitation intergénérationnelle

La possibilité de trouver un logement gratuit ou à prix modéré

La cohabitation entre jeunes et moins jeunes se développe peu à peu. Basée sur un système d’entraide entre générations, elle constitue un moyen de se loger gratuitement ou à très faible coût.

  • Objet du dispositif : Mettre en lien des jeunes et des personnes âgées afin que chacun y trouve son compte. Le jeune est logé gratuitement ou à prix modéré en échange de petits services ou simplement de sa présence, et la personne âgée n’est plus seule et évite l’isolement.
  • Démarche : Vous pouvez directement entrer en contact avec des personnes susceptibles d’effectuer ce genre de colocation avec vous ou faire appel à une association dédiée, comme celles du réseau COSI (Cohabitation Solidaire Intergénérationnelle).
  • Bon à savoir : Depuis novembre 2018, la colocation intergénérationnelle est encadrée par la loi et peut faire l’objet d’un contrat de location spécifique pour plus de sécurité entre les parties.

Foyers jeunes travailleurs (FJT) pour trouver un logement à faible coût

Les FJT sont destinés aux jeunes de 16 à 25 ans

Les foyers de jeunes travailleurs, également appelé “Habitat jeune”, sont destinés à accueillir les jeunes de 16 à 25 ans (parfois l’accueil est possible jusqu’à 30 ans) en condition de précarité contre faible contribution financière.

  • Objet du dispositif : Proposer un logement aux jeunes en difficultés sociales et/ou financières afin qu’il puisse profiter d’une situation stable afin de se réinsérer.
  • Pour qui : Les jeunes de 16 à 25 ans, certains FJT proposent un accueil jusqu’à 30 ans.
  • Conditions : Pour bénéficier d’un accueil en foyer de jeunes travailleurs, le jeune doit connaître des difficultés (rupture familiales, précarité financières…) et exercer une activité professionnelle ou être en formation.
  • Logements concernés : Chaque foyer dispose de ses installations propres, en général il s’agit de chambre individuelle.
  • Coût de l’hébergement : Il s’agit d’une participation financière faible (redevance mensuelle). De plus s’il est conventionné, vous pouvez bénéficier des APL et d’une aide versée par le FSL.
  • Démarche : La demande d’hébergement s’effectue directement auprès du foyer de jeunes travailleurs, les coordonnées sont disponibles à la marie de votre commune (voir l’annuaire des mairies).


Qui contacter afin d’être accompagné pour trouver un logement ?

De nombreux organismes peuvent vous accompagner pour trouver un logement

Si vous rencontrez des difficultés pour trouver un logement, que celles-ci soient d’ordre financières ou autres, n’hésitez pas à vous faire aider.

En effet, de nombreux organismes et associations peuvent vous accompagner dans vos démarches et vous orienter vers les aides les plus adaptées à votre situation.

Voici la liste des organismes à contacter en priorité :

  • Le CCAS : Le Centre Communal d’Action Sociale de votre ville est peut-être le premier organisme à contacter, dans la mesure où il s’agit d’un interlocuteur de proximité. Dédié aux actions sociales et de solidarité au niveau local, il pourra vous accompagner dans vos démarches et vous aider à monter des dossiers de demande d’aides diverses. Pour en savoir plus, https://www.solutionsalternatives.org/rencontrez-une-fille/.
  • L’ADIL : Les Agences Départementales d’Information sur le Logement peuvent vous informer et vous conseiller gratuitement. Elles sont spécialisées sur les questions de logement et représentent à ce titre un interlocuteur très intéressant. Pour savoir comment contacter l’ADIL consultez site de rencontre maroc pour mariage.
  • Action Logement : Si vous êtes salarié, Action Logement peut vous accompagner dans votre recherche de logement en vous proposant des services et des aides financières adaptés à votre situation. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site internet homme blanc cherche femme africaine.
  • La CAF : Votre Caisse d’Allocations familiales peut vous accompagner et répondre aux questions relatives à vos besoins en termes de logement. Prendre contact avec votre Caf est indispensable pour bénéficier des aides au logement et faire valoir vos droits.
  • Les associations : Certaines situations nécessitent une prise en charge urgente. Les associations peuvent vous permettre de vous aider à surmonter les périodes difficiles. En plus des associations citées ici, n’hésitez pas à vous adresser à votre mairie pour connaitre l’ensemble des associations présentes près de chez vous.

Point important : Si vous êtes à la recherche d’un logement mais que vous êtes confronté à des difficultés financières, d’autres articles peuvent vous intéresser :

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives