Chauffage
rencontre fille hollandaise

Bénéficier De La Prime Energie En 2023

Quels sont les principaux travaux de rénovation énergétique éligibles à la prime énergie 2023 ?

La prime énergie 2023 s’inscrit dans la continuité du dispositif de l’année précédente. En d’autres termes, cette aide de l’État est éligible pour de nombreux travaux de rénovation énergétique. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment :

  • le remplacement d’un système de chauffage vétuste par un équipement performant comme une chaudière à condensation ;
  • l’installation d’un nouveau système de production d’eau chaude sanitaire ;
  • l’amélioration de l’isolation thermique du logement : murs (par l’intérieur ou par l’extérieur), rampants, combles, toitures… ;
  • l’installation d’un appareil de chauffage utilisant les énergies renouvelables (pompe à chaleur, poêle à bois ou à granulés, chaudière biomasse individuelle, insert de cheminée, etc.) ;
  • l’installation d’un programmateur de chaudière ;
  • l’installation d’un robinet thermostatique sur un radiateur.

Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement).

Qui peut bénéficier de la prime énergie 2023 ?

Afin de pouvoir obtenir la prime énergie 2023, vous devez respecter certaines conditions. Les locataires, les propriétaires occupants et les propriétaires bailleurs ont la possibilité d’en faire la demande. Le dispositif est également éligible pour les copropriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans les parties communes.

De même, il convient d’être une personne physique. Les personnes morales ne peuvent donc pas bénéficier de cette aide. Tout le monde peut bénéficier de la prime énergie 2023, sans condition de revenus. Elle concerne autant les résidences principales et les résidences secondaires.


Il est aussi possible de profiter du Bonus primes énergie, dont le montant est calculé en fonction de la composition du foyer et de ses ressources financières. En effet, le Bonus primes énergie s’adresse avant tout aux ménages modestes et ne concerne que les résidences principales, contrairement à la prime énergie.
Dans les deux situations, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans à la date de la signature du devis.

Quels sont les véritables changements pour la prime énergie 2023 ?

Pour le dispositif de la prime énergie 2023, l’État a tout d’abord augmenté l’enveloppe de dotation. Celle-ci est désormais de 2,6 milliards d’euros, contre 2 milliards d’euros pour 2022. Ce qui équivaut à une augmentation de 600 millions d’euros. Cette tendance s’explique, en partie, par un contexte énergétique particulièrement complexe et incertain. On peut notamment évoquer le coût et la production de l’électricité, sans oublier les difficultés d’approvisionnement en gaz.


Par ailleurs, le gouvernement avance deux axes prioritaires dans sa politique de subventions énergétiques. Tout en continuant à soutenir chaque projet de rénovation énergétique, il souhaite en effet favoriser les ménages les plus précaires. Le second point est d’encourager à entreprendre des travaux de rénovation globaux et non ciblés. Par exemple, concilier l’aménagement et l’isolation des combles avec le changement de fenêtres ou le remplacement du système de chauffage. Dans ce contexte, les objectifs de la prime énergie 2023 présentent des similarités à ceux du ministère de la Transition énergétique. À savoir :

poursuivre l’accompagnement et l’aide des propriétaires pour rénover leur logement ;

  • protéger les ménages contre les fluctuations tarifaires du secteur énergétique ;
  • développer les études et les projets d’implantation dédiés aux énergies renouvelables.

Que faut-il savoir d’autre sur la prime énergie 2023 ?

La prime énergie 2023 est cumulable avec d’autres aides financières comme MaPrimeRénov’ et l’éco-prêt à taux zéro (PTZ). Dans certaines régions, les ménages qui remplacent un appareil de chauffage au bois par un système plus performant peuvent bénéficier en plus de l’aide du Fonds Air.

D’autres aides des collectivités locales (département, commune, par exemple) peuvent financer en partie vos travaux de rénovation énergétique. Enfin, ces travaux bénéficient d’une TVA à taux réduit de 5,5 %.
Pour vos travaux de rénovation énergétique, vous pouvez également profiter de la prime énergie E.Leclerc sous forme de cartes cadeaux.

Estimez dès maintenant le montant de votre prime énergie 2023 en répondant aux questions de notre simulateur en ligne.

Marion

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

Vous pourriez également aimer...