Chaudière à bois
Consommer moins et vivre autrement

Chaudière A Bois Economie

Les différents types de chaudières à bois

Saviez-vous qu’il n’existe pas un mais bien trois types de chaudières à bois destinées aux particuliers ? Avant de parler de prix, il faut donc savoir de quoi on parle. Voici un tableau récapitulant toutes les options qui s’offrent à vous.

Type de chaudièreRendements affichés(2)Fonctionnement
Chaudière automatique à granulés de boisEntre 80 et 97 %Fonctionnement avec des granulés de bois (ou pellets)
Chaudière automatique à bois hybrideDépasse souvent 90 %Fonctionnement avec une combinaison de deux combustibles (bûches et pellets)
Chaudière à chargement manuel à bois-bûchesEntre 80 et 90 %, en fonction du modèleFonctionnement avec des bûches chargées manuellement dans la chambre de combustion de la chaudière

Si leur fonctionnement diffère, les trois types de chaudières à bois ont toutefois les mêmes usages : le chauffage de votre maison. Associées à un ballon de stockage, elles peuvent également produire votre eau chaude sanitaire dans certains cas. 

Les prix moyens d’achat d’une chaudière bois ?

En préambule, vous devez savoir que l’achat et l’installation d’une chaudière au bois représentent un investissement important. Rappelez-vous toutefois que ses rendements et le coût très abordable des combustibles compensent vos dépenses initiales sur le long terme. De plus, l’achat et l’installation des chaudières à bois sont aidés par des dispositifs étatiques et locaux.

Chaudières au bois : des prix à l’achat très variables

Les prix d’achat d’une chaudière au bois s’étalent de 5 000 à 20 000 € environ. Cet écart de prix s’explique par la diversité des produits sur le marché. Ainsi, plusieurs critères influent sur le montant que vous devrez débourser à l’achat comme : 

  • La technologie utilisée (combustion inversée par exemple) ;
  • Le combustible utilisé (bûches de bois ou granulés) ;
  • La méthode de chargement (manuelle ou automatique) ;
  • La puissance en kWh ;
  • Les rendements de la chaudière ;
  • La marque et la gamme du produit…

En outre, les options que vous choisissez ont également une incidence sur le prix :  

  • La présence d’un régulateur de tirage ;  
  • Le nettoyage automatique ; 
  • La pose d’un ballon tampon pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire ; 
  • La présence d’un allumeur à basse consommation…

Prix à l’achat des chaudières au bois : le comparatif

Pour vous donner un ordre d’idée du montant à prévoir pour acquérir une chaudière au bois, ENGIE a élaboré pour vous ce comparatif.

Type de chaudières au boisPrix plancher moyen en € HT (hors pose)Prix plafond moyen en € HT (hors pose)
Chaudière à bûches de bois5 000 € pour une chaudière de 20 kW13 500 € pour une chaudière de 50 kW
Chaudière à granulés4 000 €12 000 €
Chaudière à granulés automatiquejusqu’à 18 000 €
Chaudières hybrides10 500 €20 000 €

Ces tarifs sont bien sûr indicatifs. Pour affiner votre estimation, demandez conseil à un professionnel. Il adaptera son devis en fonction des caractéristiques de votre logement, du dimensionnement nécessaire de la chaudière et de vos préférences personnelles. 

Notre conseil en plus ? Avant de vous lancer dans un tel projet, interrogez plusieurs professionnels. N’hésitez pas à solliciter leur avis sur les diverses options de matériel, les marques, les rendements ou encore la pertinence de passer au bois.

À quel prix s’attendre pour l’installation d’une chaudière à bois ?

Comme pour l’achat du matériel, le prix de l’installation d’une chaudière au bois varie en fonction de nombreux éléments : 

  • Les spécificités de votre habitation et la configuration des lieux qui peuvent complexifier l’accessibilité ;
  • Les équipements existants (comme un système d’évacuation des fumées compatible avec l’installation d’une chaudière à bois) et les éventuels travaux d’aménagement nécessaires ;
  • Le poids et l’encombrement de la chaudière ;
  • Le type de chaudière et sa technologie ;
  • La mise en place ou non d’accessoires tels qu’un ballon d’eau chaude sanitaire ou un ballon tampon ;
  • Les frais annexes, tels que la dépose d’une ancienne chaudière, le remplacement de vos radiateurs… ;
  • Les tarifs horaires pratiqués par l’artisan ainsi que ses qualifications.

En moyenne, comptez sur un coût compris entre 3 000 et 4 000 €(3) pour l’installation d’une chaudière au bois et les frais annexes. Il s’agit là encore d’une estimation moyenne. L’expertise d’un professionnel vous aidera à affiner vos prévisions de dépenses. Et n’oubliez pas, pour pouvoir comparer, demandez au moins un devis à trois professionnels différents !

Chaudière à bois : un coût d’utilisation avantageux

Vous l’aurez compris, acquérir une chaudière à bois est un investissement plutôt coûteux. La bonne nouvelle, c’est que le bois (en bûche et même en pellet) est à l’inverse meilleur marché que le gaz ou encore le fioul. Si vous cherchez à remplacer une chaudière au fioul vieillissante, il s’agit là d’une alternative intéressante. Pour rappel, l’installation d’une chaudière neuve au fioul est interdite depuis le 1er juillet 2022 par la loi.

Parallèlement, les chaudières à bois bénéficient de technologies matures. Les rendements annoncés par les constructeurs se vérifient généralement à l’usage. Avec cette combustion optimale et un matériau accessible, les chaudières au bois présentent donc un coût d’utilisation avantageux. Concrètement, à quels coûts devez-vous vous attendre ? La réponse dans le tableau ci-dessous. 

Type de combustibles boisPrix moyen constatés
Bûches Entre 30 et 120 €/stère de bois, hors frais de livraison en France(4). Un stère = environ 1 m3 de bois
Granulés de bois338 €/tonne(5) selon la Banque de données Pégase.

L’affouage : du bois (presque) gratuit

Sachez enfin que le bois de chauffage peut également être coupé dans les forêts communales. Cette pratique s’appelle l’affouage. Attention, il n’est pas pour autant totalement gratuit car l’affouage suppose le paiement d’une taxe, la taxe affouagère. Si vous habitez près d’une forêt, renseignez vous auprès de votre mairie pour savoir si elle autorise l’effouage, et selon quelles modalités.

Rappelons que l’affouage n’est pas possible dans les forêts privées, c’est considéré comme du vol. Inversement, si vous possédez un bois, vous pouvez y couper des arbres sans autorisation pour vous chauffer, mais à titre personnel uniquement. 

À combien s’élèvent les frais d’entretien d’une chaudière au bois ?

Comme toutes les chaudières, les chaudières au bois font l’objet d’un entretien annuel obligatoire, imposé par la législation européenne et française depuis 2009. Vous devez également faire ramoner votre système deux fois par saison, dont une fois en période de chauffe. Les articles R.224-41-4 à R.224-41-9 du code de l’environnement prévoient une amende de 1 500 € en cas d’absence d’entretien.

Aussi bien pour des raisons environnementales que pour des raisons de performances et de sécurité, chargez un professionnel agréé de réaliser ces vérifications annuelles. Il passera en revue : 

  • Le rendement de votre chaudière ;
  • L’état de votre circuit de chauffage (tuyauterie, radiateurs…) ;
  • L’état de vos appareils de contrôle…

A l’année, l’entretien d’une chaudière au bois revient donc entre 310 et 550 € : 

  • Entre 150 et 250 € pour l’entretien de la chaudière (équivalent au coût d’entretien d’une chaudière à gaz par exemple) ; 
  • Entre 80 et 150 € pour chaque ramonage.

Quelles sont les aides financières disponibles à l’achat d’une chaudière au bois ?

Comme le bois est une énergie renouvelable, l’achat de ces appareils de chauffage plus écologiques est éligible à divers dispositifs d’aide de l’État et/ou des collectivités territoriales. Attention ! Pour en profiter, vous devez impérativement faire travailler un artisan labellisé RGE.

Ma PrimeRénov’

Vous êtes éligible à ce dispositif de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) si votre logement a plus de 15 ans d’ancienneté. Variable selon vos conditions de ressources, l’aide est également conditionnée à une réduction minimale de vos consommations énergétiques (35 % au minimum en kWh). Vos travaux doivent par ailleurs permettre à votre logement d’atteindre au minimum l’étiquette énergie E.  

Au total, l’aide représente de 35 à plus de 50 % de vos devis, dans la limite de 30 000 €.

Les CEE

Les Certificats d’Économie d’Énergie sont des aides délivrées par les fournisseurs ou distributeurs d’énergie, dont ENGIE.

Le Coup de pouce chauffage

Si vous remplacez une ancienne chaudière, au fioul ou au gaz par exemple, vous pouvez prétendre à la prime à la conversion, plus connue sous le terme “Coup de pouce chauffage”.

Les aides indirectes

A côté de ces subventions, vous pouvez également bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5% sur le matériel et sur l’installation.

De plus, pour les propriétaires occupants ou bailleurs qui ne disposent pas de la trésorerie nécessaire pour investir dans une chaudière au bois, il est possible de solliciter un éco-prêt à taux zéro. Avec ce dispositif de l’Anah, vous pouvez emprunter jusqu’à 30 000 € sans intérêt, sur une période de 20 ans.

Enfin, renseignez-vous auprès des collectivités territoriales. Elles proposent elles aussi des aides locales auxquelles vous pouvez être éligible.

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

https://www.solutionsalternatives.org/flirter-avec-un-homme-au-travail/