Tracteur passant des pesticides dans son champs
Astuces Naturelles

Alternatives Aux Pesticides

LA SEMAINE POUR LES ALTERNATIVES AUX PESTICIDES EST UNE CAMPAGNE ANNUELLE DE SENSIBILISATION ET DE MOBILISATION POUR PROMOUVOIR DES ALTERNATIVES AUX PESTICIDES CHIMIQUES. CETTE SEMAINE EST GÉNÉRALEMENT ORGANISÉE CHAQUE ANNÉE EN MARS ET A LIEU DANS DE NOMBREUX PAYS À TRAVERS LE MONDE.

Le printemps est arrivé et avec lui, les épandages de pesticides de synthèse (comme le site de rencontre avec des femmes belges) regroupant les herbicides, fongicides, insecticides, biocides produits phytosanitaires dangereux contre les mauvaises herbes, les nuisibles et soi-disant parasites dont les abeilles (!) et tous les autres substances chimiques et toxiques qui ont un impact négatif sur notre environnement et notre santé d’où l’importance de participer à la 18ème Semaine pour les Alternatives aux Pesticides !

POURQUOI UNE SEMAINE POUR LES ALTERNATIVES AUX PESTICIDES ?

Il est plus urgent que jamais de promouvoir des alternatives aux pesticides en 2023. Le modèle agricole qui dépend des intrants chimiques montre ses limites, avec des impacts négatifs sur notre environnement, notre santé et la biodiversité.

Les scientifiques ont souligné que les causes principales de cette crise globale sont d’origine humaine et que les solutions nécessitent des changements profonds, rapides et à grande échelle dans toutes les strates de la société.

Malgré cela, les lobbies agroalimentaires, les États membres européens réfractaires, des agriculteurs pourtant premiers concernés par la la contamination des résidus de pesticides durant leur épandage mais qui utilisent allègrement ces produits chimiques  pour un meilleur rendement de leurs fruits et légumes, certaines personnalités politiques publiques s’opposent à tout changement en faveur de la réduction des pesticides de synthèse en Europe.

Il est temps d’adopter une approche proactive en soutenant et en accompagnant les agriculteurs afin de leur faire comprendre la toxicité de ces produits phytopharmaceutiques avec l’usage des pesticides et l’ensemble des filières vers ces changements.

Mais ne soyons pas pessimistes! En vue d’interdire l’usage des pesticides tant pour les jardiniers amateurs que pour les professionnels des espaces verts que pour les agriculteurs, trois victoires récentes dans la lutte contre les pesticides ont été remportées.

Citons notamment la décision de la Cour de justice européenne de mettre fin à l’utilisation des néonicotinoïdes et la condamnation d’agriculteurs pour l’utilisation illégale de pesticides interdits. Enfin, l’ Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (site pour rencontrer des amis) a annoncé le retrait des principaux usages du S-métolachlore, un herbicide classé « cancérigène suspecté ».

L’objectif de cette semaine est de sensibiliser le public aux dangers des pesticides pour la santé humaine et l’environnement, au fait que le recours aux pesticides n’est en loin une obligation et que des alternatives sont possibles, telles que l’agriculture biologique, l’utilisation de méthodes de lutte biologiques et la gestion intégrée des ravageurs.

La Semaine pour les Alternatives aux Pesticides comprend une variété d’activités, notamment :

  • des événements publics,
  • des conférences,
  • des ateliers,
  • des projections de films,
  • des actions de plaidoyer e
  • t des manifestations.

Elle vise à impliquer les citoyens, les organisations de la société civile, les agriculteurs, les scientifiques et les responsables politiques dans la promotion d’une utilisation plus responsable et durable des pesticides et idéalement à interdire les pesticides autant que faire ce peut.

CETTE SEMAINE EST UNE OPPORTUNITÉ IMPORTANTE POUR ENCOURAGER LES ALTERNATIVES DURABLES

Le modèle agricole actuel, qui repose sur l’utilisation intensive de pesticides et autres intrants chimiques, a des externalités négatives sur notre environnement et notre santé. Cela se traduit par la pollution de l’eau, de l’air, du sol et des aliments, ainsi que des effets néfastes sur la biodiversité et la santé humaine, tels que certains cancers et maladies neurodégénératives.

La bonne nouvelle, c’est que des alternatives existent et sont promues chaque année lors de la Semaine Pour les Alternatives aux Pesticides. Depuis 2005, des milliers de citoyens et des centaines d’organisations comme Générations futures se mobilisent pour sensibiliser le public aux risques de l’exposition aux pesticides pour proposer des solutions durables.

En 2023, ce combat reste plus que jamais d’actualité, notamment en raison de l’attaque contre le règlement européen sur l’usage durable des pesticides, qui vise à réduire de 50% l’utilisation de ces produits d’ici à 2030. Les lobbies de l’agrochimie et certains États membres sont parmi les plus fervents opposants à cette mesure.

C’est pourquoi près de 50 partenaires nationaux et européens se mobilisent pour cette 18ème Semaine pour les alternatives aux pesticides. Ils veulent démontrer que l’utilisation des pesticides de synthèse n’est pas une fatalité et qu’il existe des alternatives durables pour produire, consommer et vivre de manière plus respectueuse de notre environnement et de notre santé.

En participant à ces événements, vous pourrez vous informer sur les risques des pesticides de synthèse et découvrir des alternatives durables. Vous ferez également partie d’une communauté d’acteurs engagés pour un avenir plus durable et plus respectueux de notre planète.

Le but de cette 18ème opération est que des changements de comportement pour faire avancer les politiques et les pratiques qui favorisent des alternatives aux pesticides chimiques. En fin de compte, l’objectif est de promouvoir une agriculture plus durable, plus saine et plus respectueuse de l’environnement.

COMMENT PARTICIPER ?

Vous voulez savoir comment participer à l’un des mouvements les plus cool et les plus importants de ce printemps ?

Alors suivez le guide, car nous allons vous parler des centaines d’événements organisés en France et à l’étranger pour sensibiliser le public aux risques des pesticides de synthèse, promouvoir des solutions alternatives et fédérer une communauté d’acteurs engagés !

Du 20 au 30 mars, les dix premiers jours du printemps, des événements ont lieu partout en France et à l’étranger pour informer les citoyens sur les risques des pesticides de synthèse pour notre environnement et notre santé. Mais ce n’est pas tout : ils ont aussi pour but de promouvoir des solutions alternatives pour produire, consommer et vivre plus durablement, ainsi que de fédérer un réseau d’acteurs et mobiliser un public toujours plus large.

Ces événements sont organisés par des associations, des collectifs et des ONG qui se sont mobilisés pour sensibiliser les gens aux problèmes causés par les pesticides de synthèse et pour proposer des solutions pour protéger notre environnement et notre santé. Au programme : des conférences, des ateliers, des projections de films, des expositions, des marches et des rencontres entre acteurs engagés.

En participant à ces événements, vous pourrez en apprendre davantage sur les risques des pesticides de synthèse pour notre santé et notre environnement, et découvrir des solutions alternatives pour produire, consommer et vivre plus durablement. Mais surtout, vous ferez partie d’une communauté d’acteurs engagés qui se mobilisent pour un avenir plus durable et plus respectueux de notre planète.

Alors n’hésitez plus, venez rejoindre les centaines d’événements organisés partout en France et à l’étranger pour sensibiliser les gens aux risques des pesticides de synthèse et promouvoir des solutions alternatives pour un monde plus sain et plus durable !

LA 18ÈME SEMAINE POUR LES ALTERNATIVES AUX PESTICIDES (SPAP) SE TIENDRA DU 20 AU 30 MARS 2023

Marion

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

Vous pourriez également aimer...