Eau de source
Astuces Naturelles

Filtrer De L’eau Impure

6ème place : les adoucisseurs d’eau

pastilles de sel rajoutées dans un adoucisseur domestique

La concentration en ions magnésium et/ou calcium dans l’eau est appelée “dureté” de l’eau. D’une ville à une autre, la dureté de l’eau varie et elle peut contenir plus ou moins de calcaire. Si votre eau est trop dure ou trop calcaire, l’adoucisseur peut être une première solution pour protéger vos canalisations. La dureté de l’eau se mesure en degrés (ou titre hydrométrique, d’abréviation TH) :

• l’eau est dure au-dessus de 25° ;

• l’eau est douce entre 0 et 15° (peu d’ions) ;

• l’eau est calcaire si elle est comprise entre 15 et 25°.

Ses atouts : l’adoucisseur réduit le taux de calcaire (aux effets néfastes sur les canalisations et appareils ménagers) afin de produire une eau adoucie.

Mais attention, ne consommez pas de l’eau adoucie. Beaucoup d’adoucisseurs fonctionnent avec du sel, et vous risquez un goût salé dans votre eau si vous buvez une eau adoucie. Un adoucisseur ne filtre pas : il n’est pas fait pour l’eau de boisson. C’est pourquoi il est en dernière place de notre top. Il sert uniquement à protéger vos canalisations et vos appareils électroménagers.

5ème place : les carafes filtrantes

L'eau d'une carafe filtrante est versée dans un verre

Alternative aux bouteilles en plastique, adoptées par près de 20% des foyers français, l’utilisation de carafes filtrantes permet d’absorber les métaux lourds comme le plomb, le chlore ou les pesticides au moyen d’un filtre directement contenu dans la carafe d’eau. Cette solution permet également d’éliminer les mauvaises odeurs et d’améliorer le goût de l’eau.

Bien qu’elle puisse paraître attractive à première vue, l’utilisation de carafe filtrante peut être parfois risquée, comme l’a démontré une étude du magazine UFC Que Choisir. Les risques se situent principalement au niveau d’une mauvaise utilisation de la carafe, dont les filtres doivent être changés très régulièrement pour éviter la prolifération des bactéries.

Puisque le chlore censé prévenir la prolifération bactérienne est retiré, les bactéries peuvent vite se développer dans l’eau stagnante de la carafe.

C’est pourquoi l’eau doit être impérativement conservée au réfrigérateur, et changée toutes les 24h.

Un rapport de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses) conclut à l’efficacité plus que discutable des carafes filtrantes, ce qui rejoint l’avis de réserve émis par l’UFC Que Choisir.

D’un point de vue écologique, les filtres sont enrobés de plastique, et doivent être changés toutes les 4 semaines. On est encore loin du zéro déchets…

4ème place : le charbon actif binchotan et takesumi

Charbon actif de bambou - takesumi dans une carafe d'eau en verre

Autre solution relativement récente mais en plein essor : les techniques naturelles de purification de l’eau, comme le charbon actif.

Originaire du Japon, le bâton de charbon actif améliore le goût de l’eau et réduit ses mauvaises odeurs. Vous en trouverez dans les boutiques bio ou sur Internet. Préférez-le issu du chêne (binchotan) ou du bambou (takesumi). Tous deux sont issus du savoir-faire ancestral japonais et sont encore fabriqués artisanalement : le bois est cuit dans un four en terre pendant plusieurs jours jusqu’à devenir du charbon, puis lors de la phase d’activation, ses pores chargés de goudron sont libérés afin de le rendre adsorbant.

Ses atouts : plongé dans l’eau, ce solide poreux retient à sa surface des molécules en suspension. Grâce à sa porosité, il équilibre le pH de l’eau, réduit le chlore et certains micropolluants organiques, mais n’aurait pas d’effet sur le calcaire.

Certaines usines de traitement d’eau potable l’utilisent notamment pour éliminer les pesticides.

Comment ça marche ? Il suffit de plonger le bâton de charbon dans une carafe, une bouteille en verre (évitez le plastique) ou une gourde en inox. Même si certaines marques disent que 30 minutes suffisent pour purifier l’eau, il vaut mieux attendre 8 heures avant consommation pour que l’eau soit vraiment filtrée. Il est impératif de toujours laisser votre bâton de charbon dans l’eau pour qu’il continue d’agir, et de boire l’eau filtrée dans les 24 heures pour éviter une prolifération bactérienne.

Comptez 2 bâtonnets par litre d’eau, ou un morceau d’environ 50 g.

Conseil : remplacez-le lorsqu’il devient terne et grisâtre. Sa durée de vie est d’environ 6 mois, mais nous vous conseillons de le faire bouillir 10 à 20 minutes au bout de 3 mois afin de libérer toutes les impuretés absorbées. Comme il est biodégradable, vous pouvez le recycler en régulateur d’humidité (en le déposant dans une coupelle pour absorber l’humidité d’une pièce comme la salle de bain), pour la litière du chat ou encore comme fertilisant pour vos plantes.

Ces alternatives offrent la possibilité de capturer les éléments toxiques et d’éliminer les mauvaises odeurs, mais peu d’études ont été réalisées pour en démontrer les bienfaits concrets.

3ème place : les perles de céramique

Perles de céramique pour filtrer l'eau

Également inventées au Japon dans les années 1980 par le docteur japonais Teruo Higa, les perles de céramique sont composées d’argile et cuites à haute température. Ces perles permettraient de redynamiser l’eau, mais peu d’études ont été faites à ce sujet, et cette allégation n’a pas été clairement prouvée pour ce mode de filtration.

Leurs atouts : elles améliorent le goût de l’eau, atténuent (sans les supprimer complètement) les dépôts calcaires, diminuent la présence de chlore, d’ammonium et de nitrates.

Elles ne seraient pas très efficaces pour éliminer les métaux lourds et n’élimineraient pas complètement le goût de chlore pour certaines eaux. Écologiques et économiques, elles ne génèrent aucun déchet, seraient réutilisables à l’infini, sans entretien particulier. Vous en trouverez dans les boutiques bio ou sur Internet.

Comment ça marche ? Retirez les perles du sachet et déposez-les au fond de votre carafe remplie d’eau. Comme pour le charbon actif, nous vous recommandons d’attendre 6 à 8 heures pour que l’eau soit prête à être consommée. Comptez 15 perles pour 1 litre d’eau. Renouvelez-les tous les 3 mois environ.

Ces alternatives offrent la possibilité de capturer les éléments toxiques et d’éliminer les mauvaises odeurs, mais peu d’études ont été réalisées pour en démontrer les bienfaits concrets.

2ème place : les filtres au robinet

Filtre à fixer sur le robinet

Pour boire une eau plus pure, l’utilisation de filtres à eau composés d’une cartouche à base de charbon actif consiste à placer directement le filtre sur le robinet pour éliminer les substances indésirables directement à la source, sans modification de plomberie ou de robinetterie.

Petit bémol cependant : la capacité de filtration est de 1500 litres, ce qui implique de devoir changer régulièrement de filtre. La filtration de l’eau est également plus lente, avec un débit d’environ un litre d’eau par minute. De plus, comme l’indique son nom, ce dispositif filtre mais ne purifie pas : les polluants tels que plomb, nitrates, produits chimiques… sont toujours présents.

1ère place : l’osmose, la technique de purification de l’eau la plus efficace

définition, osmose inverse, eau osmosée

Autre technique de purification de l’eau : l’osmose inverse.

Plébiscitée par la NASA, cette technique de purification est la plus efficace avec la distillation.

Il s’agit d’un procédé naturel, qui permet d’éliminer toutes les impuretés présentes dans l’eau grâce à un système de filtrage extrêmement fin.

L’osmose inverse s’effectue avec un purificateur qui contient une membrane qui ne laisse passer que les molécules d’eau (et les molécules de gaz), retenant ainsi absolument toutes les substances indésirables et toxiques.

La distillation quant à elle repose sur le principe de condensation de l’eau. Contrairement à l’osmose, elle fonctionne avec l’électricité (donc elle consomme de l’énergie) et purifie l’eau de manière plus lente.

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

rencontre femmes agees maroc