Matériaux Alternatifs
Consommer moins et vivre autrement

Alternatives, Aux Matériaux Classiques

  • Béton de chanvre
  • Béton cellulaire

Avantages et inconvénients

Le béton de cellulaire présente des caractéristiques intéressantes :

  • Résistant au feu, aux insectes et aux rongeurs
  • Pas de danger pour la santé
  • Très bon isolant phonique
  • Coefficient de conductivité thermique descend jusqu’à 0,09 W/m.K
  • Isolation phonique relativement bonne

Les briques et parpaings dans la construction écologique

Les alternatives aux parpaings classiques sont nombreuses. Voici un tableau qui résume utilisation, caractéristiques spécifiques et prix de chacune des alternatives.

construction écologique tableau comparatif

Les autres alternatives en construction écologique

L’acier

Pleinement inscrit dans la démarche HQE, l’acier reste un matériau sous-utilisé dans le secteur de la construction. Pourtant ses caractéristiques sont attrayantes puisqu’elles répondent aux enjeux actuels du secteur. L’acier est tout d’abord un matériau 100% recyclable et peu énergivore. De plus, l’acier possède une bonne inertie thermique. Il résiste également au feu et aux intempéries en tout genre.

Les ossatures en acier peuvent supporter plusieurs étages. Combinées à un bon isolant, les maisons de ce type sont faciles à chauffer.

Enfin, la structure en acier reste onéreuse (+/- 1200€ par m2 habitable) mais ce type de construction tend à se développer. En effet, l’utilisation de l’acier répond à des besoins existants et aux enjeux actuels de l’habitat.

Le bois

Matériau écologique par excellence, le bois connaît une forte popularité depuis quelques dizaines d’années. Dans son utilisation la plus courant, l’ossature, le bois est un très bon isolant thermique et un régulateur thermique qui a déjà fait ses preuves. Il permet également de prévenir la prolifération des allergies et des acariens.

Grâce à sa popularisation, la construction de maison en bois est désormais moins onéreuse et plus facile qu’auparavant. Elle attire de plus en plus notamment grâce à la souplesse en matière de formes. En effet, le bois est un matériau léger et modulable qui offre de nombreuses possibilités sur le plan architecturale.

La paille

Nombreuses sont les questions autour de l’utilisation de la paille dans le secteur de la construction. Pourtant, son caractère isolant a été largement prouvé et son prix est très faible (entre 1 et 2€ / botte). Associée au bois, elle représente un très bon isolant et possède une haute performance énergétique. Elle permet d’équilibrer la balance budgétaire avec l’ossature en bois qui reste tout de même plus onéreuse qu’une ossature classique.

La paille possède de nombreux atouts écologiques. En matériau naturel, elle est entièrement renouvelable et recyclable et peut être produite presque n’importe où. Recouverte d’un enduit minéral, la paille montre une bonne résistance au feu. Il faut cependant être très vigilant pendant la construction (interdiction de fumer sur les chantiers, nettoyage de tous les brins etc).

Les alternatives aux méthodes de construction classiques sont donc nombreuses et offrent de multiples possibilités. Le prix persiste cependant comme un frein pour les particuliers qui souhaitent faire construire. Les matériaux écologiques et recyclables sont en vogue et les pratiques tendent à se démocratiser pour offrir des bâtiment à performance positives à nos villes.