Ne Brulez Pas Les Feuilles Dans Le Jardin
Récupération

Ne Brûlez Pas Vos Déchets Verts !

Il ya d’autressolutions pour se débarasser des déchets verts.

Il ya d’autres solutions pour se débarrasser des déchets verts

Le brûlage à l’air libre des déchets verts est interdit toute l’année, selon l’article 84 du règlement sanitaire départemental (RSD) diffusé par la circulaire du 09/08/1978, car au-delà des possibles troubles de voisinage générés par les odeurs et la fumée, ainsi que des risques d’incendie, le brûlage à l’air libre émet de nombreux polluants en quantité importante qui véhiculent des composés cancérigènes comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

La combustion à l’air libre des déchets verts est peu performante et pollue d’autant plus que les végétaux sont humides.

De plus, la toxicité des substances émises peut être accrue quand sont associés d’autres déchets comme des plastiques ou des bois traités.

En cas de non-respect du RSD, une contravention de 450 € peut être appliquée aux particuliers, ainsi qu’aux collectivités et entreprises.

Les déchets visés par cette interdiction ?

Les tontes de pelouse, taille de haies, feuilles mortes, résidus d’élagage et de débroussaillage, déchets d’entretien de massifs et autres déchets végétaux issus de parcs et jardins… en mélange ou pas avec d’autres déchets.

Saviez-vous que cinquante kilos de déchets verts brûlés émettent autant de particules que 98 000 km parcourus par une voiture diesel récente en circulation urbaine et 37 900 km pour une voiture à essence ?

En France, 48 000 décès prématurés par an sont attribués à la pollution de l’air par les particules fines.

L’entretien du jardin pour un particulier génère des déchets verts que l’on estime en moyenne à 160 kg par personne et par an, 9 % des foyers les brûlent ce qui représente près d’un million de déchets verts brûlés à l’air libre.

Pour pallier tout cela, des solutions alternatives, faciles et respectueuses de la qualité de l’air existent : le compostage domestique, le broyage, le paillage et la déchèterie où il est possible de déposer les déchets verts pour y être valorisés.

Il est inadmissible de trouver encore régulièrement des décharges sauvages de ces déchets verts souvent associés à d’autres moins verts, déversés par des « citoyens » peu scrupuleux et surtout peu respectueux de la Nature.

Vidéo Explicative

Marion

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *