Pénurie Alimentaire 2022, Solutions

Dans cet article quelques alternatives, en cas de pénurie grave si tout ce passe comme c’est malheureusement prévu il y’aura des manques en France quelques temps. On vous dira que c’est le climat , manque de chauffeurs, et conteneurs trop cher mais tout cela était prévu depuis bien longtemps.

1/ Favoriser le local, les amap , les magasins bio, le vrac en temps de crise vous verrez les magasins bio sont rarement dévalisés ou vide certes un peu plus cher mais toujours des produits de qualités en stock.

2/A la place des bouteilles d’eau, filtrer votre eau en achetant sur internet soit des billes de céramique, charbon actif, ou fontaine berkey mais plus coûteux.

3/ Idéal autonomie alimentaire , potager , autosuffisance pour ceux pour qui c’est possible.

4/Avoir un stock bien sûr avant la pénurie reste le plus prévoyant , conserves, produits sec, poubelles , allumettes, farine, sucre produits longue durée.

Quels sont les produits qui disparaissent en premier pendant les crises ?

Voici une liste non-exhaustive de produits pour la plupart indispensables que nous nous procurons couramment dans les grandes surfaces :

  • Aliments de longue conservation (pâtes, riz, conserves, etc.)
  • Huile végétale & vinaigre
  • Eau & lait
  • Sel, sucre, miel, épices
  • Café & thé, filtres
  • Sacs poubelles
  • Briquets & allumettes
  • Eau de javel et produits désinfectants
  • Papier toilette & couches
  • Serviettes hygiéniques & tampons
  • Savon & lessive, dentifrice, produits d’hygiène quotidienne
  • Produits parapharmaceutiques (pansements, désinfectants, crèmes, etc.)
  • Piles & chargeurs
  • Bougies & lanternes, lampes torches
  • Alcool
  • Produits de dératisation
  • Carburant & bouteilles de gaz
  • Outils divers

L’approvisionnement « juste-à-temps »

Les supermarchés s’approvisionnent en flux tendu pour diminuer les frais de stockage, éviter la péremption des produits et augmenter leurs marges en ajustant l’offre à la demande.

Un supermarché classique contient de quoi ravitailler sa zone de chalandise en alimentation et produits de première nécessité pendant un maximum de 72 heures (3 jours). En cas de rupture de la chaine d’approvisionnement, on peut s’attendre à ce que les rayonnages soient vides au bout de 36 heures (1,5 jours) dans le meilleur des cas.

Retour en haut