four à bois
DIY / Do it yourself

Fabriquer Son Four A Bois

Ce tutoriel vous apprendra á construire un four à bois à partir d’un four intérieur monobloc en terre réfractaire dont capacité d’accumulation de chaleur et l’inertie thermique le rendent supérieur aux autres types de fours (brique, fer…).

L’intérieur monobloc en terre cuit réfractaire facilite le processus de construction car, en plus d’avoir une grande capacité réfractaire, il évite les travaux de maçonnerie fastidieux (faire la voûte avec des briques).

Matériaux:

  • Four à coquillage ou en terre cuite  disponible dans les tailles 70 – 80 – 90 – 100 – 110 cm (diamètre intérieur)
  • Isolants : argile réfractaire, isolant réfléchissant bicouche et arlite, imperméabilisation
  • Matériaux de fixation: maille de poulet et maille de PVC
  • Éléments du four: Tirage, porte et pyromètre

Isolement Étape 1


En premier lieu, nous devons avoir une plate-forme ou un socle où nous monterons le four en tenant compte de sa taille et de sa finition extérieure (si la finition est en brique rustique, nous aurons besoin d’au moins 20 cm de plus que les mesures de la coque).

Avec un crayon, nous faisons les marques de guidage sur le devant de la plate-forme. Nous marquons d’abord le milieu, cette marque nous permettra de centrer la coque au moment de sa mise en place. Nous traçons encore deux lignes parallèles: la première à 18 cm du bord, cette marque indiquera la marge que nous devons laisser entre le dit bord et la coquille et qui sera l’espace où, plus tard, nous construirons la bouche et la seconde à 28 cm du bord, qui indiquera la distance entre le bord et le grillage métallique et l’isolant.

schéma avec mesures d’installation


Les différents matériaux isolants sont placés dans l’ordre suivant :

1.- Grillage métallique avec lequel nous fixerons l’isolant en céramique et qui servira de support de fixation pour son revêtement ultérieur avec de l’argile.

2.- Sur le maillage, nous avons mis une isolation en céramique à deux couches (la couche d’aluminium vers le bas). Déposez une quantité suffisante de treillis et d’isolant sur les côtés et derrière pour envelopper plus tard l’ensemble (étape 4). Chez fourabois.eu nous déconseillons l’utilisation d’isolant conventionnel, en plus d’être moins efficace, il perd rapidement ses propriétés isolantes avec pour conséquence une perte de performance et de durabilité du four.

Au-dessus de l’isolation, nous avons mis une couche de 5 cm d’argile réfractaire.

Isolement Étape 2


Nous installons et nivelons la coque intérieure sur la base d’argile que nous avons préparée.

exemple de pose du four sur l’isolant


Isolement Étape 3


Nous appliquons une première couche d’argile réfractaire de 3 à 4 cm, nous collons le treillis PVC pour éviter que l’argile ne tombe et se fissure lors du séchage. Nous recouvrons à nouveau toute la surface de la coque d’argile réfractaire, cette fois d’une couche plus fine (voir photos). Avec cette étape, ce que nous voulons, c’est augmenter la quantité de matériau réfractaire pour obtenir une plus grande accumulation de chaleur.


Nous laissons sécher. Le temps de séchage dépend de la période de l’année. Comme référence en été ce serait deux jours, à des températures plus basses il faudra le laisser sécher plus longtemps.

Isolement Étape 4


Une fois qu’il est sec, nous pouvons procéder à l’enveloppement avec l’isolant et le treillis que nous avons placés au début. Pour qu’il soit bien attaché, nous ceignons et attachons le grillage avec du fil de fer. Nous serons comme vous pouvez le voir sur la photo.

Etapes d’isolation d’un four à bois

Étape de construction 1

On commence par l’embouchure qui consiste à faire une crèche qui se remplit avec l’embouchure de la coquille, on utilise pour cela de la brique rustique droite.

A l’aide d’une  radiale équipé d’un disque à tailler la pierre, une boîte doit être réalisée pour soutenir le cadre de la porte afin qu’il affleure le plancher de la bouche (voir la photo suivante). Nous découpons également les briques sur mesure afin qu’elles épousent la forme arrondie de la coque.

Pour placer la porte qui est soutenue par quelques sangles attachées au grillage (voir photos) et les quatre sont reçus des branches intégrées dans l’encadrement de la porte.

Étape de construction 2

Une fois que nous atteignons la cinquième rangée de briques, nous ferons un trou dans la coque et plaçons la gaine de protection du pyromètre. Et nous continuons la bouche jusqu’à ce que nous placions la cheminée qui est placée à environ 8 cm au-dessus de la bouche de la coquille. Nous avons reçu le coup et doublé le capot d’une couche d’isolant en fibre de céramique.

Étape de construction 3

Nous continuons à fermer l’ouverture en suivant l’arc qui marque la porte. Une fois l’arcade terminée, on applique une couche d’arlite (argile expansée) jusqu’à ce qu’elle affleure le fond de la bouche. Dans cette étape, nous devrons couper quelques briques (ceux en haut de l’arc) en forme de pistolet afin qu’elles s’adaptent correctement entre l’arc de la porte et la cloche du tir. Nous nettoyons les restes de ciment avec une brosse ou un chiffon humide.

Étape de construction 4

Lorsque nous aurons terminé l’embouchure, nous commencerons à tapisser la cheminée du four à bois avec de la brique. Vous pouvez utiliser le même motif que vous voyez sur les photos ou tout autre.

On attend que l’argile soit sèche pour pouvoir appliquer la couche imperméabilisante (photo de droite).

Étape de construction 5

Ensuite, nous appliquons le ciment réfractaire à l’intérieur de l’embouchure

Finitions

La finition extérieure est normalement réalisée avec le style qui correspond le mieux à l’environnement de manière décorative et en tenant compte du fait que l’installation a été à l’intérieur ou à l’extérieur. Pour l’extérieur, une finition rustique en brique ou en pierre naturelle est préférable.

Cependant, pour les intérieurs, il peut être fini en brique ou en pierre ainsi que dans le style traditionnel en appliquant une couche composée d’un mélange de 60% de sable de rivière, 40% de sable de mine et de ciment blanc.

Il est important de garder à l’esprit que la finition extérieure n’ajoute pas de capacité d’accumulation de température puisque la couverture en fibre de céramique laisse à peine s’échapper la chaleur.

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

rencontre homme guadeloupe site de rencontre pompiers homme