Lumières Alternatives
Energies alternatives

Les gestes qui sauvent en cas de coupure d’électricité

La coupure générale, ou black-out dans la langue de Shakespeare, est une éventualité causant de beaux désagréments.

On se retrouve parfois désemparé face à ces situations en tentant de bricoler des solutions ici et là. Cette fois-ci, elle ne vous prendra plus au dépourvu et vous l’attendrez de pied ferme.

Petit tour d’horizon de ces solutions qui vous sauveront le coup ou la mise (Patrick Truelle approuve). Vous découvrirez que le bricoleur est peut-être le mieux équipé face à tous ces tracas.

1. Que la lumière soit !

Lors d’une panne d’électricité, une prise de conscience immédiate se fait et concerne en premier lieu la perte de luminosité. On distingue deux types de lumière : naturelle (feu) et artificielle (à piles ou à énergie solaire).

Pour la première, la prévention est de mise en intégrant au domicile un détecteursite de rencontre de quebecde fumée et un extincteur. Voyons toutes les solutions qui s’offrent à vous.

Les bougies

Sans aucun doute, la solution courante et sur laquelle vous vous pencherez instinctivement. Les bougies sont un excellent vecteur de lumière lorsque artificiellement celle-ci fait défaut.

Elles présentent l’avantage de pouvoir être conservées ad vitam aeternam. Il convient d’avoir un stock suffisant car votre niveau d’autonomie sera en partie liée à la taille de ce dernier.

Lampe à huile 

Bien moins répandue que les bougies, la lampe à huile est aussi une alternative intéressante lors d’une panne de courant. Alors pourquoi huile et non pétrole ?

Tout simplement, car la deuxième dure plus longtemps et a un impact moindre sur l’environnement. Le couvercle de la lampe rend son utilisation plus sûre qu’une bougie laissée à l’air libre. Néanmoins, il est important de toujours faire preuve d’une grande vigilance.  


Lampe frontale et torche

La lampe frontale, disposée sur le haut de la tête, permet de libérer vos mains pour effectuer d’autres tâches.

 La torche – simple, basique – trouve son utilité dans tous types de situation. Le fait d’avoir une lampe à portée de main évite d’illuminer toute la maison pour se rendre aux toilettes par exemple.

Votre animal de compagnie ne cessera de vous remercier de l’avoir évité de justesse cette nuit là. C’est également l’occasion d’improviser une soirée ombre chinoise pour détendre l’atmosphère lors d’une éventuelle coupure de courant.

Lampe à énergie solaire

Le soleil est à peu de choses près la source d’énergie la plus fiable. Le matériel à énergie solaire apparaît comme une véritable solution écologique et surtout économique.

Puisque jusqu’à preuve du contraire, le soleil ne vous a encore jamais demandé rémunération pour le service rendu. Plus sérieusement, vous pouvez opter pour un éclairage LED à l’extérieur et une batterie solaire.

D’une part, vous assurerez de la luminosité aux alentours de votre habitat (pour plus de sécurité et également passer de bonnes soirées), d’autre part votre batterie viendra alimenter vos luminaires d’appoint (lampe de chevet) à l’intérieur.  

2. Allumez le feu …

Avec les températures affichées et les intempéries, une coupure de courant serait plutôt malvenue. Surtout lorsque votre chauffage central est dépendant du fonctionnement du système électrique.

Selon votre environnement, vous aurez recours dans une certaine mesure aux solutions énumérées ci-dessous. La production de chaleur n’est jamais sans risques et nécessite de prendre les plus grandes précautions. Munissez-vous d’un détecteur de monoxyde de carbone, de votre détecteur de fumée et votre extincteur.

La cheminée

Synonyme de jolies soirées d’hiver au coin du feu, la cheminée est l’espace où toute la famille a l’habitude de prendre place pour bénéficier de chaleur.

La recherche de combustibles (allumettes, bois, papiers journaux) va être essentielle pour produire cette chaleur. N’oubliez pas les couettes, draps, couvertures et pour griller vos marshmallows.

Le poêle à bois

Appareil de chauffage secondaire ou central, le poêle sait s’imposer pour notre plus grand confort ! Il fait partie intégrante du mobilier d’une habitation, ajoute à la pièce un décor vivant et donc de la chaleur au sens figuré. Son emplacement doit être réfléchi car c’est un appareil de chauffage qui renvoie directement la chaleur. Les types de poêle à bois sont variés offrant des caractéristiques bien différentes.

Découvrez-en plus sur ces “petites merveilles”.

Le chauffage d’appoint

La cheminée et le poêle sont de formidables producteurs de chaleur. Cependant, leur manque de mobilité implique que la chaleur se concentre à un seul endroit de la maison. 

Les radiateurs de chantier ou chauffagehttps://www.solutionsalternatives.org/site-de-rencontre-musulman-tunisie/d’appoint à gaz ou au fuel se choisissent en fonction de leur puissance calorifique, du volume à chauffer et de leur diffusion de chaleur.

Préférez un chauffage léger à combustion indirecte et avec des options comme une minuterie ou une horloge.

3. Les coupures de courant ne vous feront plus peur

Il existe de nombreuses options pour produire sa propre électricité le temps d’une panne de courant.

La plupart des solutions vous seront familières et tout à fait installables chez vous. Attention, l’idée est de vous fournir assez d’énergie pour prévenir de contraintes temporaires.

Ces solutions vous assureront donc un degré d’autonomie suffisant pour une certaine durée.

Le Panneau solaire 

Plébiscité ces dernières années, le panneau solaire aura réussi à se faire une place de choix au sein de nombreux foyers.

Toutefois, avant d’investir dans un panneau solaire, il est préférable d’établir ses besoins en termes de consommation énergétique. Plus le nombre de panneaux sera élevé, plus votre capacité de consommation le sera aussi.

Pour une utilisation temporaire ou secondaire, il est conseillé de connecter des appareils à faible consommation électrique. Exit, le lave linge ou l’aspirateur. Cependant, vous pourrez y brancher vos smartphones ou encore une imprimante.


Vous avez toujours réfléchi à investir dans un panneau solaire ? C’est le moment de se lancer en fabriquant votre propre panneau. Vous nous partagerez les résultats de votre projet.

L’éolienne

Il n’est pas question d’évoquer les hélices croisées sur l’autoroute de vos vacances d’été.

 À l’instar du panneau solaire, la taille de votre éolienne définit le volume d’énergie produit. En tant que système d’appoint, une éolienne 12V/24V suffira à suppléer une partie de vos ressources en énergie de base.

Pratique et peu encombrante, l’éolienne peut aussi faire office d’objet de décoration pour votre jardin ou en mini épouvantail sur votre balcon afin de faire fuir les pigeons.


Le convertisseur 

C’est l’indispensable qui viendra compléter les deux outils précédemment cités.

Utilisé par les voyageurs, le convertisseur de tension transforme le courant continu stocké en courant alternatif avec lequel vous alimentez vos différents appareils électroniques (après le cours de latin, c’est au tour du cours physique).

Facilitez-vous la tâche avec des kits solaire complets.

Le groupe électrogène  

Lorsque l’on parle d’autonomie, ce générateur électrique constitue la plus grosse ressource énergétique.

 Le groupe électrogène, alimenté par un carburant, répond à toutes les contraintes liées à une absence partielle ou totale de courant électrique. Si les groupes à essence sont les plus prisés (carburant plus simple d’accès et à intégrer), nous recommandons toutefois de privilégier les groupes alimentés au gaz.

Ces versions sont bien plus écologiques et consomment moins de carburant. Vous augmenterez donc la durée de production en électricité chez vous. Utilisez un détendeur de gaz pour connecter votre groupe à sa bouteille. Vous avez également la possibilité de raccorder votre groupe électrogène à votre maison.

Gravity Light, la lampe qui fonctionne grâce à la gravité

Pour remplacer les lampes à kérosène dangereuses, coûteuses et très polluantes, l’organisation Gravity Light a mis au point une ingénieuse lampe qui fonctionne en utilisant l’énergie cinétique.

Plus de 1,2 milliard de personnes dans le monde vivent sans électricité. Pour s’éclairer, les populations des pays en voie de développement utilisent des lampes à kérosène artisanales fabriquées à partir de bouteilles vides et des boîtes de conserve.

En plus d’être très inefficaces, ces lampes sont extrêmement dangereuses, coûteuses et présentent de nombreux dangers pour la santé et l’environnement. Le budget du kérosène consomme à lui seul jusqu’à 30 % des revenus du budget familial et prises collectivement, elles sont à l’origine de 3 % des émissions mondiales de CO2.

Comment se préparer à une panne de courant

7 éléments doivent être pris en compte pour faire face à un blackout électrique :

  • L’éclairage
  • L’alimentation électrique d’appoint
  • La nourriture et l’eau
  • Le chauffage et la cuisson d’appoint
  • La communication

Eclairage de secours

La première des choses est de stocker de quoi s’éclairer dans un endroit facilement accessible. Prévoyez des bougies en nombre et comptez au minimum une lanterne LED par pièce et une lampe torche par personne, ainsi que suffisamment de batteries pour les faire fonctionner plusieurs jours d’affilée. Concrètement, il est conseillé d’avoir une cinquantaine de piles AA et AAA en stock pour être tranquille un certain temps.

Stock d’eau et de nourriture

Prévoyez de quoi vous nourrir et vous hydrater pendant 2 semaines au minimum.

Pour votre réserve d’urgence privilégiez les aliments en conserve qui sont précuits et peuvent se consommer froids ou chauds.

N’oubliez pas les crudités (salades en conserves, cœurs de palmiers, etc.) et les fruits (salades de fruits en conserves, pêches, poires, etc.).

Les premières denrées à consommer seront celles qui sont au frais, à commencer par les produits surgelés qui ne souffriront pas d’attendre pour être mangés.

N’ouvrez votre réfrigérateur et votre congélateur qu’en cas de nécessité absolue afin de conserver au maximum le froid persistant.

Transférez les pains de glace et les bacs à glaçons de votre congélateur vers le réfrigérateur, cela aidera à conserver les aliments au frais plus longtemps.

Si une épaisse couche de givre s’est formée dans votre freezer, n’hésitez pas à la gratter et à la mettre dans le bac à légume de votre réfrigérateur également.

Un réfrigérateur privé de courant conservera les aliments au frais pendant environ 4 heures. Passé ce délai, il commencera à monter à température ambiante.

Si la coupure a lieu en hiver et que votre cuisine est isolée du reste de la maison, n’hésitez pas à laisser entrer l’air froid afin de faire chuter la température de la pièce. Un congélateur plein qui reste fermé garde les aliments congelés pendant 12 à 20 heures en fonction de la température extérieure.

Plus la pièce est froide, plus il gardera longtemps les aliments à température négative.

Le chauffage et la cuisson d’appoint

Les chauffages d’appoint au gaz et au fioul ont l’avantage de ne pas dépendre du réseau électrique pour fonctionner et constituent des alliés de premier choix pour se chauffer en cas de panne de courant.

Peu répandus en raison de leur utilité devenue relative au fil du temps et de l’arrivée du chauffage électrique dans les foyers, ces systèmes sont très efficaces pour chauffer des surfaces jusqu’à 40m².

Je vous recommande aussi de stocker plusieurs petits réchauds et leurs bouteilles de gaz à la maison pour pouvoir cuisiner en cas de coupure de courant si vos plaques sont électriques.

Ces matériels sont faciles à utiliser, se trouvent dans les grandes surfaces, dans les magasins de camping et ne seront jamais un achat inutile.

Je vous invite à consulter l’article Survivre au froid sans électricité pour en apprendre plus sur ces produits de chauffage et de cuisson et sur les façons de se protéger du froid.

La communication

Comme je l’explique dans l’article sur les alternatives au téléphone en cas de crise, une coupure de courant massive provoquerait la cessation immédiate des services de téléphonie fixe et mobile. Sans courant, plus de télévision non plus pour se tenir informé. 

Ayez au moins une petite radio à piles pour vous tenir informésite rencontre belge gratuit sans inscriptionde l’évolution de la situation.

Pour joindre vos proches (personnes âgées et/ou dépendantes) vous n’aurez pas d’autre choix que de vous déplacer pour les rencontrer physiquement si vous n’êtes pas équipé de radios-émetteurs-récepteurs. A moins que le black out ne dure depuis des semaines et que la situation ait viré au chaos total, cela ne devrait pas être un problème.

Conclusion

Au fil de notre dépendance de plus en plus grande au réseau électrique, nous développons un besoin grandissant de nous préparer à une panne de courant massive et durable. Avoir un plan solide prêt à être déployé quand la situation l’exige.

Les situations déclenchées par les ouragans en sont la parfaite illustration : problèmes de salubrité, de sécurité, de résilience alimentaire…la liste des conséquences d’une coupure de courant est longue et dévastatrice.

Si le scénario de la coupure d’électricité semble être l’un des moins désagréables à gérer, il n’est pour autant pas moins dangereux qu’un autre.

Utiliser les conseils que vous trouverez sur cette page et sur le reste du site vous permettra de vous en sortir le mieux possible. Ne vous dites pas que vous vous procurerez le matériel nécessaire une fois devant le fait accompli ; ce serait la pire des idées que vous puissiez avoir.

Marion

Fondatrice du blog - Solutions Alternatives

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *